D'abord en hausse, l'indice Bel 20 de la Bourse de Bruxelles devait virer au rouge peu après 11h00, et rester négatif jusqu'à confirmer une baisse finale de 0,41 % à 3.926,57 points, avec 8 de ses éléments en baisse.

La Bourse de Paris a terminé à l'équilibre (-0,01 %). L'indice vedette CAC 40 a perdu 0,68 point à 6.130,66 points.

A la Bourse de Francfort, le Dax perdait 0,24 %, à 15 176.36 points. Pour sa part, la Bourse de Londres enregistrait un beau rebond avec un FTSE-100 en hausse de 0,91 %, à 6 885.32 points.

Valeurs de clôture du 07/04 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • AB InBev - 53,56 (54,02)
  • Ackermans - 137,30 (137,50)
  • Aedifica + 100,30 (99,50)
  • Ageas - 51,36 (51,76)
  • Aperam + 40,66 (40,61)
  • arGEN-X - 232,80 (241,20)
  • Cofinimmo + 126,40 (125,50)
  • Colruyt + 50,82 (50,66)
  • Elia + 90,35 (89,60)
  • Galapagos - 65,10 (67,00)
  • GBL + 90,66 (90,34)
  • KBC + 62,50 (62,26)
  • Melexis - 91,45 (92,60)
  • Proximus + 18,80 (18,74)
  • Sofina + 295,60 (293,40)
  • Solvay - 106,25 (107,30)
  • Telenet + 35,26 (35,02)
  • UCB - 81,12 (81,28)
  • Umicore + 46,28 (46,00)
  • WDP + 28,90 (28,66)

Avis des brokers pour Quest for Growth, IBA et Balta :

Quest for Growth (+3,1% à 7,38 euros) a vu ses objectifs de cours relevés à deux reprises durant la séance de mercredi, de 7,7 vers 7,9 euros chez Degroof Petercam ("acheter") et de 7,2 vers 8 euros chez KBC Securities ("accumuler"). Ces révisions sont intervenues alors que le holding a annoncé des "développements positifs" au niveau de son portefeuille de participations non cotées.

IBA (+1,9% à 16,94 euros) a été remonté de "conserver" vers "acheter" chez Kepler Cheuvreux, l’objectif de cours étant propulsé de 9 vers 18,5 euros. L’analyste souligne que la situation financière s’est fortement améliorée depuis les différents contrats passés en Chine durant le second semestre 2020. "Ces opérations ont retiré une grande zone d’incertitude sur le dossier. La valorisation actuelle prend en compte une évolution très conservatrice de l’activité future, et nous avons relevé substantiellement les attentes pour les exercices 2021 et 2022 au niveau du résultat opérationnel".

Balta (+1,2% à 2,59 euros) a été confirmé à "pondération en ligne" chez Barclays, l’objectif de cours étant relevé de 2,8 vers 3 euros à l’occasion de la publication d’un rapport sectoriel. L’analyste souligne que le résultat pour le premier trimestre devrait afficher une progression forte en comparaison d’un premier trimestre 2020 particulièrement faible. "Nous pensons que le redressement de la demande pourrait toutefois être limité dans un premier temps, avec un environnement macroéconomique qui restera plein de défis en 2021".