La Bourse de Bruxelles a fini en hausse (+3,06%). L'indice Bel 20 a terminé à 3.260,42 points avec 19 de ses éléments en hausse.

La Bourse de Paris a progressé de 2,40%. L'indice vedette parisien a rebondi de 113,61 points à 4.843,27 points, dans le sillage d'un plongeon de 5% sur l'ensemble de la semaine dernière.

La Bourse de Francfort a fini en forte hausse, le Dax gagnant 3,22% au premier jour de cotation de la division énergie du conglomérat Siemens. L'indice vedette a gagné 401,67 points, à 12.870,87 points. Le MDax des valeurs moyennes a de son côté pris 1,94%, à 26.966,92 points.

Valeurs de clôture du 25 septembre 2020 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles. Entre parenthèses, les cours de la séance précédente.

  • AB InBev + 46,79 (45,06)
  • Ackermans + 112,70 (110,00)
  • Aedifica + 102,80 (101,20)
  • Ageas + 35,97 (34,12)
  • Aperam + 23,97 (22,72)
  • arGEN-X + 217,60 (209,60)
  • Barco + 17,60 (16,81)
  • Cofinimmo + 126,80 (124,20)
  • Colruyt - 55,90 (56,00)
  • Galapagos + 121,85 (118,30)
  • GBL + 78,06 (75,40)
  • ING + 6,17 (5,90)
  • KBC + 43,77 (41,86)
  • Proximus + 15,77 (15,39)
  • Sofina + 236,50 (233,00)
  • Solvay + 75,00 (73,34)
  • Telenet + 32,44 (32,12)
  • UCB + 98,64 (97,78)
  • Umicore + 35,33 (34,91)
  • WDP + 30,26 (29,98)

Avis de brokers pour Galapagos, Kinepolis, ING

Galapagos (+3% à 121,85 euros) a enregistré de nombreuses révisions positives au niveau de ses objectifs de cours suite à l’annonce que le Filgotinib avait reçu un feu vert de la part des autorités européennes. KBC Securities (« acheter ») a remonté le sien vers 145 euros, contre des hausses vers 150 euros chez Citi Research (« acheter »), vers 180 euros chez Bryan Garnier (« acheter ») et vers 120 euros chez Degroof Petercam (« conserver »). Après le Japon, c’est le deuxième grand marché à approuver la commercialisation du principal produit en développement chez la biotech belgo-néerlandais. Chez Degroof Petercam, l’analyste souligne toutefois que « les nouvelles devraient maintenant se raréfier dans l’attente d’une décision au niveau américain ».

Kinepolis (+3,9% à 29,3 euros) a été confirmé à « acheter » chez ING, l’objectif de cours étant descendu de 57 vers 49 euros afin de prendre en compte le report de nombreuses sorties dans les salles de cinéma. « Avec peu de nouveau films pour les prochains mois, le second semestre va être lourdement impacté par la crise sanitaire. La valorisation actuelle reflète toutefois largement ces moments difficiles ».

ING (+6,2% à 6,26 euros) a été confirmé à « acheter » chez KBC Securities, qui a descendu son objectif de 8,5 vers 8 euros afin d’incorporer les risques liées au blanchiment d’argent dans la valorisation du titre. « Au vu des nouveaux détails qui viennent d’être dévoilés, ils est possible que le groupe se voie imposer des nouvelles amendes dans plusieurs pays ».