La Bourse de Bruxelles a déjà rectifié le recul de ce mardi. L'indice Bel 20 augmente de 1,97 % à la clôture ce mercredi, pour atteindre 3 719,01 points.

La Bourse de Paris termine en hausse de 1,19%, portée par la perspective de voir les démocrates ravir les deux sièges de sénateur en Géorgie, facilitant la mise en oeuvre du programme de relance économique de Joe Biden aux États-Unis. L'indice CAC 40 progresse de 66 points, à 5.030,60 points. La veille, il avait fini en baisse de 0,44%.

La Bourse de Francfort finit sur un nouveau record de clôture, le Dax finissant pour la première fois au-dessus de 13.800 points, tiré par la perspective d'une reprise économique même si l'Allemagne vient de prolonger ses restrictions contre le nouveau coronavirus. L'indice vedette a gagné 240,75 points (+1,76%) pour finir à 13.891,97 points après avoir atteint un nouveau plus haut en fin de séance à 13.919,23 points.

La Bourse de Londres termine en hausse de 3,47%, dopée par des rendements des bons du Trésor américains en hausse et une victoire probable des démocrates en Géorgie. L'indice FTSE 100 des plus grosses valorisations de la cote a gagné 229,61 points à 6.841,86 points.

Valeurs de clôture du 6 janvier 2021 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • AB InBev + 58,77 (57,18)
  • Ackermans + 128,10 (126,30)
  • Aedifica - 97,30 (98,40)
  • Ageas + 45,61 (44,50)
  • Aperam + 36,37 (34,56)
  • arGEN-X - 230,60 (240,00)
  • Barco - 18,00 (18,30)
  • Cofinimmo - 123,40 (124,20)
  • Colruyt - 49,36 (49,60)
  • Galapagos + 80,32 (80,00)
  • GBL + 84,00 (82,94)
  • ING + 8,20 (7,65)
  • KBC + 58,98 (55,94)
  • Proximus + 16,69 (16,47)
  • Sofina - 275,50 (278,50)
  • Solvay + 101,20 (98,98)
  • Telenet + 35,16 (34,82)
  • UCB - 85,86 (86,04)
  • Umicore + 41,93 (40,98)
  • WDP - 28,52 (28,84)

Avis des Brokers pour Berkshire Hathaway, Nike, Walmart et Comcast

Berkshire Hathaway (-0,4 % à 227400 dollars) est le holding de l’investisseur légendaire Warren Buffett, qui dirige sa stratégie d’investissement avec une exposition sur de nombreuses sociétés privées (détenues généralement à 100%) ainsi que sur des participations significatives dans de grands groupes cotés (Apple, Coca Cola, American Express, Kraft Heinz, Bank of America, etc), avec une trésorerie de 150 milliards de dollars.

Nike (+0,8% à 141,24 dollars) est également de retour dans la liste en raison de sa position dominante sur le secteur des équipements sportifs. « Le groupe a mis en place un important programme de rachat d’actions pour les quatre prochaines années, et les résultats trimestriels sont ressortis au-dessus des attentes grâce aux ventes en ligne (+82%).

Walmart (+0,8% à 146,98 dollars) a également vu ses ventes trimestrielles dopées par le commerce sur internet. Le distributeur a été ajouté à la liste, en raison notamment de l’excellente visibilité sur les résultats futurs.

Comcast (+0,8% à 50,39 dollars) fait également son entrée dans la liste. Le groupe est un des principaux opérateurs télécoms sur le marché américain, avec une forte exposition sur le câble qui représente près de 80% du résultat opérationnel. « Le consensus estime que cette activité a été stable durant l’exercice écoulé malgré la crise économique ».