La Bourse de Bruxelles a terminé en hausse (+1,65%. L'indice Bel 20 terminait à 3.582,29 points avec 18 de ses éléments dans le vert, seules arGEN-X (219,60) et UCB (92,96) restant négatives. Le Bel 20 a franchi les 3.600 points en séance.

La Bourse de Paris est restée sur une bonne dynamique, clôturant en hausse de 1,70%. L'indice phare de la place parisienne a avancé de 91,32 points à 5.471,48 points. Vendredi, le CAC 40 avait fini sur un gain de 0,33%.

La Bourse de Francfort a fini en hausse, le Dax gagnant 0,47%. L'indice vedette a progressé de 61,89 points, à 13.138,61 points. Le MDax des valeurs moyennes a de son côté pris 0,77%, à 28.732,11 points.

Valeurs de clôture du 16 novembre 2020 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles. Entre parenthèses, les cours de la séance précédente.

  • AB InBev + 57,25 (55,55)
  • Ackermans + 123,10 (119,00)
  • Aedifica + 97,40 (95,90)
  • Ageas + 40,50 (38,96)
  • Aperam + 30,94 (30,04)
  • arGEN-X - 219,60 (224,00)
  • Barco + 17,64 (16,75)
  • Cofinimmo + 127,20 (126,60)
  • Colruyt + 49,37 (49,27)
  • Galapagos + 106,50 (105,55)
  • GBL + 80,86 (79,48)
  • ING + 7,59 (7,42)
  • KBC + 56,32 (55,78)
  • Proximus + 17,66 (17,37)
  • Sofina + 253,50 (252,00)
  • Solvay + 88,00 (84,00)
  • Telenet + 34,28 (33,94)
  • UCB - 92,96 (93,36)
  • Umicore + 35,57 (34,89)
  • WDP + 28,96 (28,86)

Avis de broker pour Bpost, KBC, EVS

Bpost (+3% à 9,35 euros) a enregistré plusieurs révisions favorables sur ses objectifs durant les dernières séances, vers 9 euros chez KBC Securities, vers 10 euros chez Bank of America et vers 10,5 euros chez Kepler Cheuvreux, les trois maisons confirmant leur recommandation à « acheter ». Chez ce dernier courtier, l’analyste estime que le groupe postal belge pourrait dégager une croissance du chiffre d’affaires deux fois supérieure à celle de ses concurrents. « Dans ce contexte, nous pensons que le titre mériterait une prime ».

KBC (+1% à 56,32 euros) a également enregistré une vague de révisions positives suite à l’annonce de ses résultats pour le troisième trimestre, avec des objectifs grimpant vers 60 euros chez Berenberg (« conserver »),,vers 61 euros chez Deutsche Bank (« acheter ») ou encore vers 71,4 euros chez Bank of America (« acheter »). « Le groupe belge est une des rares banques de qualité sur le continent européen, et nous nous attendons à une adaptation à la hausse des attentes du consensus à l’issue des résultats trimestriels », estime l’analyste de Berenberg. « KBC est une des banques européennes qui devrait être en mesure maintenir des dividendes attractifs », indique pour sa part Bank of America.

EVS (+2,4% à 13,8 euros) a été confirmé à « conserver » chez ING, l’objectif été toutefois descendu de 16 vers 13 euros suite à l’annonce de résultats trimestriels caractérise par une faiblesse de l’activité dans toutes les divisions du groupe. « Nous pensons que la direction risque d’être forcée à couper encore davantage dans les coûts opérationnels ». L’analyste a également descendu ses attentes bénéficiaires pour 2021 et 2022.