La Bourse de Bruxelles entamait la semaine de la meilleure des manières, le Bel 20 s'appréciant de 1,12 %, à 4 053,70 points. Seize de ses éléments étaient en hausse, emmenés par KBC (64,10) qui bondissait de 3,52 % devant Umicore (50,84) et Aperam (44,96) qui gagnaient 2,07 et 2,23 %, Galapagos (68,98) remontant de 2,44 % tandis que Solvay (106,55) s'appréciait de 1,96 %. arGEN-X (246,30) était positive de 1,23 %, UCB (80,32) gagnant de justesse 0,30 %.

La Bourse de Paris a achevé en petite hausse (+0,28 %) une séance calme, au début d'une semaine à l'actualité particulièrement dense, où les résultats de sociétés, la réunion de la Fed et le PIB américain pourraient faire bouger les lignes. L'indice vedette CAC 40 a pris 17,58 points à 6 275,52 points. Vendredi, il avait fini en baisse de 0,15 %.

La séance a été "extrêmement calme", à part l'IFO sur le moral des entrepreneurs allemands, c'est un petit peu une "séance de préparation" au reste de la semaine qui s'annonce à l'inverse très chargé, a jugé auprès de l'AFP Andrea Tuéni, analyste chez Saxo Banque.

Nous attendons, "entre autres, les résultats des poids lourds de la tech américaine", dont Tesla dans la soirée, a-t-il détaillé. Or, pour ces entreprises "avec de très grosses valorisations, la moindre déception sur les résultats peut avoir des répercussions" significatives sur les indices.

La Bourse de Francfort vivait une journée similaire, avec un gain de 0,11 % pour le DAX, qui clôturait à 15 296,34 points. La Bourse de Londres réalisait une performance légèrement plus remarquable, puisque le FTSE-100 engrangeait pour sa part 0,35 %, à 6 963,12 points.

Valeurs de clôture du 26 avril des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • AB InBev - 58,36 (58,47)
  • Ackermans + 133,40 (131,80)
  • Aedifica + 103,70 (102,90)
  • Ageas + 50,70 (50,24)
  • Aperam + 44,96 (43,98)
  • arGEN-X + 246,30 (243,30)
  • Cofinimmo + 128,50 (128,00)
  • Colruyt - 49,12 (49,14)
  • Elia - 89,50 (90,25)
  • Galapagos + 68,98 (67,34)
  • GBL + 91,46 (91,02)
  • KBC + 64,10 (61,92)
  • Melexis + 90,55 (89,85)
  • Proximus + 18,45 (18,31)
  • Sofina + 315,20 (313,80)
  • Solvay + 106,55 (104,50)
  • Telenet = 35,26 (35,26)
  • UCB + 80,32 (80,08)
  • Umicore + 50,84 (49,81)
  • WDP + 30,12 (29,88)

L'avis du Broker pour WDP, AB InBev et Barco

WDP (+0,8 % à 30,12 euros) a reçu un premier avis "acheter" de la part d’UBS, l’objectif étant fixé à 35 euros. L’analyste se montre particulièrement enthousiaste en raison de la croissance rapide dans le domaine du commerce en ligne. « Le groupe belge est le plus grand groupe côté avec 250 sites en Europe, et un des rares groupes uniquement exposés sur ce segment ». Il s’attend à une croissance rapide de l’activité et du résultat par action jusqu’en 2023, avec un dividende qui reste attractif en dépit de la hausse du cours. "Nous pensons que le marché est trop prudent sur le titre."

AB Inbev (-0,2 % à 58,36 euros) a été confirmé à « acheter » chez Degroof Petercam, l’objectif étant relevé de 70 vers 72 euros. "Nous pensons que la valorisation est actuellement très attirante, alors que les perspectives au niveau du résultat opérationnel sont en amélioration." L’analyste rappelle que le brasseur a surpris favorablement le marché durant les deux derniers trimestres de 2020 (notamment grâce à l’Amérique latine), et pointe le désendettement accéléré suite à la décision de baisser le niveau du dividende.

Barco (+4,8 % à 20,56 euros) a enregistré deux révisions favorables de ses objectifs, vers 20 euros tant chez ING que chez Kepler Cheuvrex, les deux maisons ayant également confirmé leur avisà « conserver ». Ces révisions ont fait suite à l’annonce d’un carnet de commandes largement supérieur aux attentes à l’issue du premier trimestre 2021. "Ceci pointe vers des premiers signes de redressement chez les clients du groupe", souligne ING, qui s’attend à un retour à la normale d’ici 2022.