La Bourse de Bruxelles a perdu une partie de ses gains de la veille en cédant 0,50 %, à 4 033,41 points. Ackermans (133,40) inchangée, neuf de ses éléments restaient négatifs à l'issue d'une séance en dents de scie, ceux-ci étant emmenés par Galapagos (66,98) et arGEN-X (239,70) qui chutaient de 2,90 et 2,68 %, devant Aperam (44,31) et UCB (79,16), négatives de 1,45 et 1,44 %, Solvay (106,15) cédant 0,38 %.

La Bourse de Paris a terminé stable (-0,03 %), à l'issue d'une séance où les investisseurs sont restés en retrait, attendant la décision de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed), prévue mercredi, et malgré de bons résultats d'entreprises. L'indice vedette CAC 40 a perdu 1,76 points à 6 273,76 points. Lundi, il avait fini en hausse de 0,28 %.

A l'instar de sa voisine bruxelloise, la Bourse de Francfort perdait également du terrain, le DAX cédant 0,31 %. La Bourse de Londres faisait à peine mieux, le FTSE-100 enregistrant une baisse de 0,26 %.

Valeurs de clôture du 27 avril 2021 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • AB InBev - 58,06 (58,36)
  • Ackermans = 133,40 (133,40)
  • Aedifica + 103,90 (103,70)
  • Ageas - 50,32 (50,70)
  • Aperam - 44,31 (44,96)
  • arGEN-X - 239,70 (246,30)
  • Cofinimmo + 128,60 (128,50)
  • Colruyt + 49,16 (49,12)
  • Elia + 90,25 (89,50)
  • Galapagos - 66,98 (68,98)
  • GBL + 91,72 (91,46)
  • KBC + 64,48 (64,10)
  • Melexis + 90,80 (90,55)
  • Proximus + 18,57 (18,45)
  • Sofina + 318,60 (315,20)
  • Solvay - 106,15 (106,55)
  • Telenet - 35,10 (35,26)
  • UCB - 79,16 (80,32)
  • Umicore - 50,42 (50,84)
  • WDP + 30,26 (30,12)

L'avis du Broker pour Bekaert, Umicore et UnifiedPost

Bekaert (+0,7% à 37,14 euros) a été confirmé à « accumuler » chez KBC Securities, l’objectif étant remonté sensiblement de 35 vers 40 euros. L’analyste souligne que les chiffres trimestriels de Michelin ont montré une forte progression des ventes de pneumatiques, ce qui augure favorablement pour les résultats du tréfileur courtraisien. « Nous tablons sur une forte progression des marges bénéficiaires pour l’exercice en cours », indique l’analyste.

Umicore (-0,8% à 50,42 euros) a vu ses objectifs relevés à plusieurs reprises en début de semaine, de 56 vers 60 euros chez Berenberg (« acheter »), de 38 vers 49 euros chez Bernstein (« neutre ») ou encore de 48 vers 62 euros chez Liberum (« acheter »). Les analystes ont principalement adapté leur modèle afin de prendre en compte la révision haussière de l'objectif pour le résultat opérationnel de 2021, annoncée par la direction en fin de semaine dernière. Chez Liberum, l’analyste souligne que cette performance est liée essentiellement aux catalyseurs et au recyclage de déchets industriels, « ce devrait permettre d’attendre le redressement de la rentabilité dans les cathodes pour batteries électriques ».

UnifiedPost (+0,3% à 18,6 euros) a récemment vu son objectif descendre vers 22 euros chez Kepler Cheuvreux, la recommandation étant maintenue à « conserver ». L’analyste souligne avoir mis à jour son modèle suite aux résultats pour 2020, et suite à l’intégration de la récente acquisition en Allemagne. « Nous considérons que le profil de risque est désormais équilibré, et une accélération de la croissance organique sera nécessaire pour que nous devenions plus positifs ».