La Bourse de Bruxelles a clôturé en baisse (-0.06%). L'indice Bel 20 terminait à 3 385,36 points.

La Bourse de Paris a continué de progresser à un rythme régulier. L'indice CAC 40 a gagné 32,48 points à 4.979,29 points, sa cinquième hausse en six séances. Vendredi, il avait terminé la semaine en hausse de 0,71%.

La Bourse de Francfort a fini en hausse, le Dax prenant 0,67%. L'indice vedette a gagné 87,18 points à 13.138,41 points, tandis que le MDax des valeurs moyennes a pris 0,55% à 28.158,28 points.

Valeurs de clôture du 12 octobre 2020 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles. Entre parenthèses, les cours de la séance précédente.

  • AB InBev + 50,89 (50,50)
  • Ackermans - 114,00 (114,40)
  • Aedifica - 98,30 (100,00)
  • Ageas + 36,42 (36,18)
  • Aperam - 25,50 (25,63)
  • arGEN-X + 238,20 (234,80)
  • Barco + 17,81 (17,73)
  • Cofinimmo + 127,80 (127,60)
  • Colruyt - 52,98 (53,12)
  • Galapagos + 125,05 (123,75)
  • GBL + 78,10 (76,86)
  • ING - 6,62 (6,69)
  • KBC - 44,50 (45,63)
  • Proximus + 17,08 (16,89)
  • Sofina + 236,50 (236,00)
  • Solvay - 77,40 (77,84)
  • Telenet - 33,76 (34,02)
  • UCB - 97,08 (97,84)
  • Umicore + 38,02 (37,67)
  • WDP = 30,40 (30,40)

Avis de Broker pour AB Inbev, Leasinvest et EVS

AB Inbev (+0,8% à 50,89 euros) a été confirmé à « pondération en ligne » chez Barclays Capital, l’objectif étant relevé de 48 vers 51 euros. Cette révision est intervenue avant la publication des résultats trimestriels, pour lesquels l’analyste s’attend à une contraction de 3,9% au niveau du chiffre d’affaires. « Pour l’ensemble de l’année, nous avons légèrement relevé nos attentes bénéficiaires, en raison d’un climat plus favorable au Brésil et au Mexique, qui devrait partiellement compenser les tendances négatives dans les autres régions ».

Leasinvest (-1,5% à 78,8 euros) a vu son objectif de cours lourdement descendu de 116 vers 80 euros chez KBC Securities, l’objectif étant maintenu à « conserver ». L’analyste s’est plus particulièrement penché sur la situation financière du groupe. Tout en soulignant que la direction a pris de nombreuses mesures pour allonger la maturité de ses dettes financières, il estime également que « le niveau d’endettement laisse actuellement peu de marge de manœuvre en raison de la crise du coronavirus ».

EVS (+3,6% à 14,24 euros) a été confirmé à « conserver » chez ING, qui a descendu son objectif de cours de 23 vers 16 euros. L’analyste souligne que les chiffres trimestriels ont montré une bonne résistance de l’activité, « mais la crise sanitaire continue toutefois de faire pression sur l’activité ». Il a en conséquence descendu ses attentes bénéficiaires, afin notamment de refléter les tendances sur le marché ainsi que l’acquisition d’Axon. « Nous restons prudents quant à l’impact de cette opération même si le potentiel de synergie est attractif ».