La Bourse de Bruxelles a fini en hausse (+0,86%). L'indice Bel 20 terminait à 3.436,70 points et bénéficiait du soutien de AB InBev (47,45) qui bondissait de 3,44%.

La Bourse de Paris a clôturé en léger repli (-0,22%). L'indice CAC 40 a fléchi de 10,68 points à 4.928,94 points. La veille, il avait fini en petit recul de 0,34%.

La Bourse de Francfort a fini à l'équilibre mardi, le Dax perdant 0,03% sur un marché prudent, alors que l'Europe s'inquiète d'une montée des cas d'infection au Covid-19 dans certains pays.

L'indice vedette a perdu 3,38 points à 12.835,28 points, tandis que le MDax est monté de 0,51% à 26.748,04 points.

Valeurs de clôture du 28 juillet 2020 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles. Entre parenthèses, les cours de la séance précédente.

  • AB InBev + 47,45 (45,87)
  • Ackermans - 111,80 (112,00)
  • Aedifica + 97,80 (95,20)
  • Ageas + 32,75 (32,47)
  • Aperam - 24,80 (24,88)
  • arGEN-X + 220,20 (219,00)
  • Barco - 17,30 (17,90)
  • Cofinimmo + 120,80 (119,20)
  • Colruyt + 50,06 (48,94)
  • Galapagos - 164,95 (165,60)
  • GBL + 75,68 (75,58)
  • ING - 6,26 (6,28)
  • KBC + 52,14 (51,76)
  • Proximus + 17,83 (17,74)
  • Sofina - 235,00 (236,50)
  • Solvay + 71,18 (70,26)
  • Telenet - 34,68 (35,54)
  • UCB + 112,00 (110,75)
  • Umicore + 45,07 (44,90)
  • WDP + 26,53 (26,00)

Avis de Brokers pour UCB, Immobel, Befimmo

UCB (+1,1% à 112 euros) a enregistré une vague de révisions haussières durant les dernières séances, afin de prendre notamment en compte les nouvelles données cliniques récemment publiées sur le bimekizumab (proriasis) : de 122 vers 124 euros chez Goldman Sachs (« acheter »), de 114 vers 124 euros chez JP Morgan Cazenove (« surpondérer ») et de 90 vers 120 euros chez Bernstein Research (« surperformance »). De son côté, KBC Securities a retiré le groupe pharmaceutique de sa liste d’actions préférées sur le Benelux, en estimant notamment que « la forte hausse du titre sur les derniers mois limite désormais le potentiel haussier, d’autant que le flux de nouvelles favorables devrait désormais se tarir ».

Immobel (+5% à 63 euros) a été remonté d’« accumuler » vers « acheter » chez KBC Securities, l’objectif étant propulsé de 66 vers 80 euros. L’analyste souligne que le groupe immobilier se négocie actuellement sur des niveaux très attractifs, avec des retards dans l’obtention de permis de bâtir en raison de la crise sanitaire. « Une fois que la situation ira en s’améliorant, nous pensons que le cours devrait se redresser très rapidement dans la foulée de nos attentes bénéficiaires ».

Befimmo (+0,1% à 36,9 euros) a vu son avis remonter de « conserver » vers « renforcer » chez Leleux Associated Brokers, avec un objectif fixé à 41 euros. L’analyste souligne que la situation financière est saine, mais que le groupe devra consentir des investissements importants durant les prochaines années. La décote actuelle incorpore déjà une grande partie des mauvaises nouvelles ainsi qu’une éventuelle augmentation de capital d’ici la fin de l’année.