De bons indices ont fait progresser le Bel 20 de la Bourse de Bruxelles et ses voisins européens ce mardi, des prises de bénéfices empêchant toutefois notre indice de référence de se maintenir au-dessus des 4.100 points. Après être monté jusqu'à 4.108,59 points, il devait finalement conserver une avance de 0,94 % à 4.098,62 points. Dix-sept de ses éléments étaient alors en hausse.

La Bourse de Paris a débuté le mois de juin en clôturant la séance sur une note positive (+0,66 %). L'indice CAC 40 a progressé de 42,23 points à 6.489,40 points après être monté au-dessus des 6.500 points pour la première fois depuis septembre 2000. La veille il avait terminé en baisse de 0,57 %.

Pour sa part, l'indice Dax de la Bourse de Francfort grimpait de 0,95 % à 15 567.36 points, suivi par le FTSE-100 de la Bourse de Londres en augmentation de 0,82 % à 7 080.46 points.

Valeurs de clôture du 1er juin 2021 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • AB InBev + 62,38 (61,56)
  • Ackermans + 132,70 (132,10)
  • Aedifica + 107,70 (106,10)
  • Ageas + 53,90 (53,50)
  • Aperam + 47,86 (45,61)
  • arGEN-X + 226,20 (225,70)
  • Cofinimmo + 129,30 (128,90)
  • Colruyt - 49,69 (49,78)
  • Elia + 88,05 (87,60)
  • Galapagos - 60,60 (61,10)
  • GBL + 93,22 (92,78)
  • KBC + 67,92 (66,88)
  • Melexis + 86,75 (85,40)
  • Proximus + 16,68 (16,60)
  • Sofina + 344,00 (339,80)
  • Solvay + 112,85 (110,40)
  • Telenet + 31,82 (31,76)
  • UCB - 75,64 (76,52)
  • Umicore + 50,08 (49,07)
  • WDP + 31,46 (31,20)

Avis des brokers pour Aperam, AB InBev et IBA :

Aperam (+4,9 % à 47,86 euros) a enregistré une hausse de "conserver" vers "acheter" chez Kepler Cheuvreux, avec un objectif remonté de 39 vers 55 euros. "Nous sommes plus confiants quant aux marges dans le secteur de l’acier inoxydable, et nous avons intégré dans notre modèle la récente acquisition d’ELG". A noter qu’Aperam avait également vu récemment ses objectifs remontés de 40 vers 46 euros chez Jefferies ("conserver"), de 52 vers 58 euros chez Degroof Petercam ("acheter") et de 55 vers 56 euros chez Oddo BHF ("surperformer") suite à l’annonce de cette opération.

AB InBev (+1,3 % à 62,38 euros) a été confirmé à "acheter" chez Jefferies, qui a relevé son objectif de 75 vers 80 euros. Suite à la publication de résultats rassurants pour le premier trimestre 2021, l’analyste se montre désormais plus optimiste. "Nous pensons que le rythme de croissance devrait se maintenir durant les prochains mois, et nous pensons que le brasseur devrait être en mesure de dépasser les objectifs qu’il s’est fixé pour 2021", notamment grâce au redressement des marges et au remboursement de la dette financière.

IBA (+0,6 % à 16,72 euros) a été confirmé à "conserver" chez KBC Securities, l’objectif de cours étant fixé à 12 euros suite à l’annonce d’un plan de déploiement d’une nouvelle technologie dans la protonthérapie au travers de la création d’un consortium avec plusieurs centres cliniques en Europe et aux Etats-Unis. "Cette nouvelle technologie a le potentiel d’améliorer la qualité du traitement avec la protonthérapie", souligne l’analyste. "Nous continuons d’attendre une accélération des ventes pour le second semestre".