L'excellente semaine de la Bourse de Bruxelles se terminait sur une nouvelle hausse, le Bel 20 gagnant 0,52 % à 4 190,07 points.

La Bourse de Paris a terminé au-dessus du seuil symbolique des 6 600 points (+0,83 %), une première depuis septembre 2000, profitant du reflux des taux d'emprunt en zone euro et du maintien d'une politique monétaire ultra accommodante. L'indice CAC 40 a pris 54,17 points à 6.600,66 points, un plus haut en clôture depuis le 15 septembre 2000. Jeudi, il avait reflué de 0,26 %.

La Bourse de Francfort stoppait l'hémorragie hebdomadaire de la meilleure des manières, le DAX grimpant de 0,78 % à 15 693,27 points. La Bourse de Londres n'était pas en reste, puisque le FTSE-100 avançait de 0,65 % à 7 134,06 points.

Valeurs de clôture du 11 juin 2021 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • AB InBev + 64,56 (64,53)
  • Ackermans + 134,30 (133,90)
  • Aedifica - 105,40 (106,60) ex-cp
  • Ageas + 48,39 (48,37)
  • Aperam + 47,65 (46,88)
  • arGEN-X + 255,40 (245,40)
  • Cofinimmo - 129,20 (130,60)
  • Colruyt - 51,94 (52,02)
  • Elia + 91,25 (90,15)
  • Galapagos - 65,31 (66,11)
  • GBL + 94,08 (93,70)
  • KBC - 67,70 (67,78)
  • Melexis + 89,45 (89,10)
  • Proximus + 17,42 (17,32)
  • Sofina + 360,20 (354,40)
  • Solvay + 113,25 (112,95)
  • Telenet - 32,50 (32,56)
  • UCB + 82,92 (82,12)
  • Umicore - 49,27 (49,49)
  • WDP - 31,98 (32,16)