Après s'être ressaisis, le Bel 20 de la Bourse de Bruxelles et ses voisins européens se retrouvaient partagés à la fermeture, celle-ci confirmant un recul de 0,22 % de notre indice de référence à 3.872,00 points. Neuf de ses éléments restaient négatifs.

La Bourse de Paris a pris 0,03 % à la clôture. L'indice vedette CAC 40 a pris 1,99 point à 5.947,29 points, pendant qu'à Wall Street à la mi-séance le Dow Jones et le S&P 500 gagnaient 0,99 % et 0,62 % mais le Nasdaq lâchait 0,41 %.

De son côté, l'indice vedette de la Bourse de Francfort, le Dax, perdait 0,35 % à 14 610.39 points, tandis que le FTSE-100 de la Bourse de Londres était en hausse de 0,20 % à 6 712.89 points.

Valeurs de clôture du 24 mars 2021 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • AB InBev - 52,92 (53,20)
  • Ackermans + 134,40 (134,10)
  • Aedifica + 97,20 (96,80)
  • Ageas + 49,67 (48,95)
  • Aperam + 36,45 (35,41)
  • arGEN-X - 242,80 (250,60)
  • Cofinimmo - 123,40 (123,80)
  • Colruyt - 49,92 (50,34)
  • Elia - 89,80 (91,00)
  • Galapagos - 66,24 (66,54)
  • GBL + 88,20 (87,00)
  • KBC + 62,28 (62,04)
  • Melexis - 86,15 (86,40)
  • Proximus = 17,95 (17,95)
  • Sofina + 287,50 (286,00)
  • Solvay + 106,35 (105,30)
  • Telenet + 34,92 (34,80)
  • UCB - 78,88 (79,50)
  • Umicore - 45,08 (45,88)
  • WDP + 28,50 (28,02)

Avis des brokers pour Greenyard, Aperam et KBC :

Greenyard (inchangé à 8,85 euros) a enregistré deux nouveaux relèvements d’objectifs suite à l’annonce d’un redressement rapide de son activité, de 9 vers 10,3 euros chez Kepler Cheuvreux ("acheter") et de 7,5 vers 8 euros chez Berenberg ("conserver"). "Le groupe peut désormais arrêter de se focaliser sur le refinancement de sa dette, et se concentrer sur la croissance organique de son activité ainsi que sur le redressement de ses marges bénéficiaires", souligne l’analyste de Kepler Cheuvreux.

Aperam (+2,9% à 36,45 euros) a été relevé de "conserver" vers "acheter" chez Degroof Petercam, l’objectif de cours étant relevé de 36 vers 45 euros suite à la publication d’excellents résultats pour le quatrième trimestre 2020. "Nous pensons dès lors que le cours d’Aperam dispose encore d’une marge de progression grâce aux cours de l’acier qui restent soutenus depuis le début 2021". Dans le même temps, Morgan Stanley a confirmé sa recommandation "neutre" sur le spécialiste de l’acier inoxydable, avec un objectif grimpant de 40 vers 42 euros.

KBC (+0,4% à 62,28 euros) a été descendu d’"acheter" vers "conserver" chez la Société Générale, l’objectif de cours restant inchangé à 65 euros. "Après avoir été une des meilleures actions bancaires durant l’exercice écoulé en raison de son profil défensif, la perspective d’un redressement économique semble être un contexte moins favorable pour le groupe". L’analyste s’inquiète également sur le niveau du dividende, qui reste relativement décevant. "Tant qu’une solution ne sera pas trouvée, la progression du cours restera limitée".