La Bourse de Bruxelles clôture en baisse (-0,37%). L'indice Bel 20 terminait à 3.036,59 points avec neuf de ses éléments en baisse.

La Bourse de Paris a terminé proche de l'équilibre. L'indice CAC 40 a perdu 1,45 point à 4.569,67 points. La veille, il avait plongé de 3,37% dans un mouvement global de reflux des Bourses mondiales.

La Bourse de Francfort a clôturé en hausse, le Dax gagnant 0,32%. L'indice vedette a gagné 37,56 points à 11.598,07 points, tandis que le MDax des valeurs moyennes a perdu 0,32% à 25.801,82 points.

Valeurs de clôture du 29 octobre 2020 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles. Entre parenthèses, les cours de la séance précédente.

  • AB InBev + 45,49 (45,26)
  • Ackermans + 105,90 (105,40)
  • Aedifica - 85,20 (86,00)
  • Ageas - 33,80 (34,35)
  • Aperam - 23,14 (23,55)
  • arGEN-X + 216,40 (214,60)
  • Barco + 13,19 (12,76)
  • Cofinimmo + 116,20 (115,60)
  • Colruyt - 51,58 (52,34)
  • Galapagos - 100,30 (103,10)
  • GBL + 70,18 (70,12)
  • ING - 5,76 (5,89)
  • KBC + 41,90 (41,89)
  • Proximus + 15,44 (15,34)
  • Sofina + 223,50 (223,00)
  • Solvay - 69,26 (69,86)
  • Telenet - 31,54 (32,70)
  • UCB - 86,48 (86,70)
  • Umicore + 33,15 (33,10)
  • WDP + 28,24 (27,38)

Avis de Broker pour AB Inbev, Ageas, GIMV

AB Inbev (+0,5% à 45,49 euros) a été relevé de « conserver » vers « acheter » chez Degroof Petercam, l’objectif étant propulsé de 50 vers 60 euros. L’analyste souligne avoir été positivement surpris par la progression des volumes durant le troisième trimestre, le groupe ayant enregistré des gains de parts de marché dans l'la plupart des régions. « C’est le deuxième trimestre consécutif que le groupe parvient à surprendre favorablement , ce qui devrait permettre de renforcer la confiance dans la capacité du brasseur à faire progresser son résultat dans le futur ». Tout en soulignant que le dividende pourrait être suspendu pour l’année en cours, l’analyste souligne que la décote de 10 à 15% reflète déjà largement ce risque.

Ageas (-1,8% à 33,8 euros) a été maintenu à « réduire » chez Kepler Cheuvreux, avec un objectif légèrement descendu de 35 vers 34,1 euros. Cette révision est intervenue avant la publication des résultats trimestriels, prévue pour le 13 novembre prochain. L’analyste table sur des résultats solides dans l’assurance non-vie, mais souligne que la faiblesse des taux obligataires reste un souci pour le reste des activités.

GIMV (inchangé à 44,8 euros) a été relevé de « conserver » vers « accumuler » chez KBC Securities, avec un objectif de cours maintenu à 55 euros. Cette révision est intervenue suite à la vente de la participation dans Eurocept Homecare, « qui ne devrait toutefois pas avoir un impact significatif sur la valeur nette d’inventaire du titre ». L’analyste estime que la valorisation actuelle ne reflète plus les fondamentaux solides du titre suite à la correction de 10% intervenue depuis la fin mai, et qu’une recommandation plus favorable s’impose.