La Bourse de Bruxelles clôturent en baisse (- 0,94%). L'indice Bel 20 terminait à 3.327,19 points avec 14 de ses éléments en baisse.

La Bourse de Paris a terminé en baisse malgré une nette progression une grande partie de la séance. L'indice CAC 40 a perdu 22,2 points pour clôturer à 5.009,52 points. Les valeurs technologiques STMicroelectronics et Worldline ont été particulièrement affectées à Paris, plongeant de 6,92% et 5,73%.

La Bourse de Francfort a fini en baisse, le Dax cédant 1,40%. L'indice vedette a reculé de 185,66 points à 13.057,77 points. Le MDax des valeurs moyennes a de son côté lâché 2,41% à 27.222,64 points.

Valeurs de clôture du 3 septembre 2020 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles. Entre parenthèses, les cours de la séance précédente.

  • AB InBev + 50,22 (50,03)
  • Ackermans - 119,00 (120,20)
  • Aedifica + 104,00 (103,40)
  • Ageas - 35,46 (35,57)
  • Aperam - 25,01 (25,34)
  • arGEN-X - 184,70 (189,40)
  • Barco - 17,76 (17,93)
  • Cofinimmo + 124,60 (124,00)
  • Colruyt - 53,20 (53,70)
  • Galapagos - 107,25 (110,60)
  • GBL - 78,40 (79,34)
  • ING - 6,83 (6,84)
  • KBC - 47,12 (47,67)
  • Proximus + 16,57 (16,48)
  • Sofina - 252,50 (254,50)
  • Solvay - 74,44 (74,46)
  • Telenet = 31,42 (31,42)
  • UCB - 96,58 (99,88)
  • Umicore - 38,52 (39,45)
  • WDP + 30,43 (30,23)

Avis de Broker pour D'Ieteren, WDP, XFab

D’Ieteren (-1,9% à 52,2 euros) a été confirmé à « acheter » chez Kepler Cheuvreux, qui a relevé son objectif de 60 vers 64 euros après avoir apporté des modifications dans son modèle suite à l'annonce des résultats pour le premier semestre. « En dépit des circonstances difficiles, les résultats de Belron ont été solides avec des marges stables, et ont partiellement compensé la faiblesse constatée sur les autres segments. Cette division restera au centre de la performance opérationnelle durant les prochains mois ».

X-Fab (-1,5% à 2,93 euros) a vu ses objectifs de cours remontés à deux reprises durant les dernières séances, de 2,5 vers 3 euros chez KBC Securities et de 3 vers 3,1 euros chez Degroof Petercam, les deux courtiers maintenant leur avis « conserver » sur le titre. « Nous avons descendu nos attentes pour l’année en cours, mais les valorisations sectorielles se sont redressées », souligne l’analyste de KBC Securities. « Nous réitérons notre recommandation prudente au vu du manque de visibilité à court terme pour la demande de semi-conducteurs ».

WDP (+0,7% à 30,44 euros) a été confirmé à « surpondérer » chez Morgan Stanley, qui a relevé son objectif de cours de 28 vers 33 euros à l’occasion d’une large étude consacrée aux secteurs immobilier européen. L’analyste met en évidence la croissance des revenus locatifs liés à la montée en puissance du commerce électronique, la capacité de la direction à trouver de nouveaux projets, et l’attrait pour les actions à rendement dans un contexte où les taux obligataires sont appelés à rester faibles. « Les risques haussiers continuent de compenser les risques baissiers ».