Le vent d'optimisme qui souffle sur les principales places boursières européennes continue de souffler ce mardi, pour le plus grand bonheur des investisseurs.

  • La Bourse de Paris a fini de nouveau dans le vert (+0,39%), continuant d'évoluer à son plus haut depuis 12 ans dans un climat toujours porteur lié aux avancées commerciales et à de bons indicateurs macroéconomiques.

L'indice CAC 40 a gagné 22,59 points à 5.846,89 points, un nouveau plus haut depuis le 31 octobre 2007, dans un volume d'échanges moyen de 3,4 milliards d'euros. La veille, il avait fini en hausse de 1,08%.

La cote parisienne est restée ancrée à l'équilibre une bonne partie de la matinée avant de prendre un peu de hauteur.

"Il y a un très gros optimisme ambiant sur le marché qui permet de tirer la cote vers le haut", a résumé auprès de l'AFP Andrea Tuéni, un analyste de Saxo Banque.

"La progression est constante mais pas linéaire", l'indice avançant pas à pas, ce qui traduit sans doute "un peu de doute et d'hésitation à se lancer tête baissée" dans un marché aux niveaux de valorisation déjà très élevés, a-t-il toutefois constaté.

L'enthousiasme des investisseurs était essentiellement motivé par l'espoir qu'un accord d'étape se concrétise entre les Etats-Unis et la Chine dans le conflit commercial qui les oppose depuis plus d'un an.

  • La Bourse de Francfort a fait quasiment du surplace, le Dax grignotant 0,09% pour consolider sa conquête des 13.000 points la veille, toujours soutenu par les espoirs d'un prochain règlement du conflit commercial sino-américain.

L'indice vedette a grappillé 12,2 points pour finir à 13.148,50 points. Le MDax des valeurs moyennes a, de son côté, cédé 0,15%, à 26.872,81 points.

Le Dax a marqué une pause aujourd'hui car "les investisseurs commencent à réaliser qu'il n'y a rien à gagner à simplement spéculer sur une trêve dans le différend commercial couvant entre les États-Unis et la Chine", commente Timo Emden, analyste indépendant.

  • La Bourse de Londres a fini en légère hausse (+0,25%), continuant sa progression après son bond de la veille dans un marché porté par les espoirs d'un accord commercial entre Chine et Etats-Unis.

L'indice FTSE-100 des principales valeurs a pris 18,39 points, à 7.388,08 points.

"Les marchés européens d'actions sont largement en hausse car les traders sont positifs sur l'issue du différend commercial entre les Etats-Unis et la Chine", a remarqué David Madden, de CMC Markets.