Les Bourses européennes ont connu une nouvelle séance chaotique jeudi, marquée par beaucoup de nervosité et conclue en fort recul dans le contexte de la propagation de l'épidémie de coronavirus.

"C'est le grand retour de la forte volatilité et compte tenu du brouillard dans lequel on est, les marchés partent dans un sens puis dans l'autre", observe Guillaume Garabedian, responsable de la gestion conseil chez Meeschaert Gestion Privée. La baisse surprise des taux directeurs mardi aux Etats-Unis en raison du coronavirus met la Banque centrale européenne (BCE) sous pression alors qu'elle a déjà déployé d'énormes efforts pour soutenir l'économie ces dernières années. 

La subite baisse des taux de la Fed ainsi que les milliards d'aides promis par le FMI ne sont en tout cas "que le début d'un certain nombre de mesures de soutien à la lutte contre le virus", note Jochen Stanzl, analyste chez CMC Markets.

Après trois jours dans le vert, la Bourse de Bruxelles a donc de nouveau chuté jeudi. A Bruxelles, l'indice Bel20 a baissé de 1,48 % pour atteindre 3 544,83 points. Les craintes concernant l'impact de la crise du coronavirus ont une fois de plus prévalu.

La Bourse de Paris a également fini en repli de 1,90% une séance chaotique dominée par une profonde nervosité et une très forte volatilité face à l'évolution de la situation liée au coronavirus. L'indice CAC 40 a lâché 103 points à 5.361,10 points, dans un volume d'échanges élevé de 5,8 milliards d'euros. La veille, il avait fini sur une nette avance de 1,33%.

Dans la même lignée, la Bourse de Francfort a fini en nette baisse, le Dax perdant 1,51% après deux séances dans le vert, L'indice vedette a fini à 11.944,72 points, en recul de 183,0 points, tandis que le MDax des valeurs moyenne a cédé 1,58% à 25.679,69 points.

Les milliards d'aides promis par le FMI comme la subite baisse des taux décidée par la Réserve fédérale américaine (Fed) "ne sont que le début d'un certain nombre de mesures de soutien à la lutte contre le virus" , note Jochen Stanzl, analyste chez CMC Markets. Le marché s'interroge dès lors sur la réaction de la Banque centrale européenne la semaine prochaine et celle de nature budgétaire des pays membres de l'Eurogroupe.

Valeurs de clôture du 5 mars 2020 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles. Entre parenthèses, les cours de la séance précédente.

  • AB InBev - 50,20 (51,22)
  • Ackermans - 131,50 (134,10)
  • Ageas - 40,67 (41,70)
  • Aperam - 26,00 (26,58)
  • arGEN-X + 137,00 (136,50)
  • Barco - 183,00 (190,20)
  • Cofinimmo = 154,60 (154,60)
  • Colruyt - 44,32 (44,40)
  • Galapagos - 193,80 (197,20)
  • GBL - 82,40 (84,58)
  • ING - 7,90 (8,19)
  • KBC = 61,00 (61,00)
  • Ontex + 16,22 (15,59)
  • Proximus - 22,33 (22,89)
  • Sofina + 218,50 (217,50)
  • Solvay - 78,20 (80,98)
  • Telenet - 35,24 (35,96)
  • UCB + 91,18 (90,70)
  • Umicore - 38,71 (39,60)
  • WDP - 26,20 (26,60)