Les bourses européennes clôture dans le vert, au lendemain de l'abaissement inattendu par la Fed de ses taux directeurs, qui - passé l'effet de surprise - semblait accueilli plutôt favorablement par le marché.

La Bourse de Bruxelles a clôturé dans le vert pour la troisième journée consécutive. Alors que ses voisins européens gagnaient toujours plus d'un pour cent mercredi en fin de journée l'indice BEL 20 se présentait quasi inchangé à l'approche de la clôture après avoir regagné jusqu'à 1,68 pc à la mi-séance. Il devait finalement confirmer une avance de 0,64 pc à 3.597,98 points avec 13 de ses éléments en hausse contre 18 le matin. Il bénéficiait toujours du soutien d'Ontex (15,59) dont les résultats faisaient bondir le titre de 14,63 pc mais son poids lourd AB InBev (51,22) avait viré de 0,08 pc à la baisse tout comme ING (8,19) qui perdait finalement 1,76 pc, Ageas (41,70) restant positive de 0,97 pc tandis que KBC (61,00) gagnait de justesse 0,20 pc.

La Bourse de Paris a terminé de nouveau nettement dans le vert (+1,33%) mercredi. L'indice CAC 40 a pris 71,72 points à 5.464,89 points, dans un volume d'échanges très important de 5,9 milliards d'euros. La veille, il avait fini en hausse de 1,12%.

La Bourse de Francfort poursuit sa stabilisation le Dax prenant 1,19%, après +1,08% mardi, dans un marché rasséréné par l'intervention surprise la veille de la Réserve fédérale américaine sur ses taux face à l'épidémie du coronavirus.

L'indice vedette a fini à 12.127,69 points, en hausse de 142,30 points, soit une deuxième séance de hausse d'affilée après la semaine dernière noire, tandis que le MDax des valeurs moyenne a pris 0,75% à 26.091,33 points.

Les investisseurs ont perçu mercredi la baisse de taux effectuée la veille par la Réserve fédérale américaine "comme un signe encourageant et ont pris position sur les actions allemandes", commente Jochen Stanzl, analyste chez CMC Markets. Si l'action de la Fed avait laissé les marchés sceptiques, "l'espoir que cette mesure aura un effet de soutien a prédominé" le lendemain, ajoute-t-il. Or "rien ne serait mieux qu'une victoire sur le Corona", rappelle Timo Emden, analyste chez Comdirect.

De nouvelles baisses des taux d'intérêt "vont certes entretenir la bonne humeur des investisseurs pendant une courte période, mais risquent de les laisser inquiets dans l'ensemble", faisant que le Dax va "continuer à évoluer de manière inconstante", ajoute-t-il.

Vers 16H30, l'euro s'inscrivait à 1,1115 USD, contre 1,1160 dans la matinée et 1,1190 la veille. L'once d'or gagnait 1,75 dollar à 1.638,00 dollars et le lingot se négociait autour de 47.365 euros, en progrès de 325 euros.

Valeurs de clôture du 4 mars 2020 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles. Entre parenthèses, les cours de la séance précédente.

  • AB InBev - 51,22 (51,26)
  • Ackermans - 134,10 (134,80)
  • Ageas + 41,70 (41,30)
  • Aperam - 26,58 (26,99)
  • arGEN-X + 136,50 (132,80)
  • Barco - 190,20 (197,40)
  • Cofinimmo + 154,60 (152,00)
  • Colruyt + 44,40 (43,38)
  • Galapagos - 197,20 (198,20)
  • GBL + 84,58 (83,74) ING - 8,19 (8,34)
  • KBC + 61,00 (60,88)
  • Ontex + 15,59 (13,60)
  • Proximus + 22,89 (22,23)
  • Sofina + 217,50 (213,00)
  • Solvay - 80,98 (81,10)
  • Telenet + 35,96 (34,58)
  • UCB + 90,70 (89,72)
  • Umicore + 39,60 (38,16)
  • WDP + 26,60 (26,11)