La Bourse de Bruxelles a limité les pertes (-0.07%), alors qu'elle avait déjà abandonné 3,62 pc la semaine dernière. L'indice Bel 20 terminait à 3.262,30 points avec quatorze de ses éléments en hausse.

La Bourse de Francfort a fini lundi en baisse, le Dax abandonnant 0,42%. L'indice vedette a reculé de 54,33 points, à 12.854,66 points, sans parvenir à se maintenir au-dessus de la barre des 13.000 points reconquise en début de séance. Le MDax des valeurs moyennes a de son côté pris 0,18%, à 27.815,35 points.

Valeurs de clôture du 19 octobre 2020 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles. Entre parenthèses, les cours de la séance précédente.

  • AB InBev + 47,64 (47,42)
  • Ackermans + 111,40 (111,20)
  • Aedifica + 88,80 (88,20)
  • Ageas + 36,00 (35,85)
  • Aperam - 25,23 (25,82)
  • arGEN-X - 226,20 (231,60)
  • Barco + 16,00 (15,90)
  • Cofinimmo + 122,40 (122,00)
  • Colruyt + 53,48 (53,44)
  • Galapagos + 111,70 (109,30)
  • GBL - 77,14 (77,26)
  • ING + 6,38 (6,33)
  • KBC + 44,41 (44,36)
  • Proximus + 16,32 (16,08)
  • Sofina + 234,00 (233,00)
  • Solvay + 77,58 (77,10)
  • Telenet - 33,60 (34,08)
  • UCB - 92,44 (94,56)
  • Umicore - 36,19 (37,08)
  • WDP + 31,34 (29,82)

Avis de broker pour Barco, Solvay, Engie

Barco (+0,7% à 16,005 euros) a été maintenu à « acheter » chez KBC Securities, l’objectif étant toutefois descendu lourdement de 26,8 vers 22 euros avant la publication du rapport d’activités pour le troisième trimestre. Le spécialiste des projecteurs digitaux pour les salles de cinéma a été particulièrement touché par la crise du coronavirus. « Nous pensons que l’activité devrait progressivement se reprendre durant le second semestre, avec une dynamique qui sera différente et plus équilibrée », avec notamment des meilleures performances attendues dans les systèmes de vidéoconférence (Clickshare) ou dans l’imagerie digitale. En dépit de cette révision négative, le courtier a maintenu Barco parmi ses actions préférées sur le Benelux.

Solvay (+0,6% à 77,58 euros) a été maintenu à « surpondérer » chez JP Morgan Cazenove, l’objectif de cours étant relevé de 94 vers 104 euros. L’analyste estime que le plan de transformation est en passe d’être complété, une réalité qui n’est pas encore intégrée dans la valorisation. « Nous devrions assister à une amélioration significative des flux de trésorerie durant les prochaines années, et nos attentes sont aujourd’hui très largement au-dessus des attentes du consensus ».

Engie (-0,5% à 11,68 euros) a vu sa recommandation reprise à « surpondérer » chez Morgan Stanley, l’objectif de cours étant fixé à 15 euros. L’analyste estime que l’action devrait bénéficier de plusieurs éléments favorables durant les 12 prochains mois, ce qui devrait permettre un redressement de la valorisation à mesure que le marché prendra confiance dans le plan de transformation du groupe.