La Bourse de Bruxelles chutait à la clôture (-1,92%). L'indice Bel 20 terminait à3.320,47 points avec 15 de ses éléments dans le rouge.

La Bourse de Paris a clôturé en baisse de 0,64%. L'indice CAC 40 a abandonné 31,68 points à 4.947,61 points.

La Bourse de Francfort a connu un net repli, le Dax perdant 0,91%. L'indice vedette a chuté de 119,4 points à 13.018,99 points, tandis que le MDax des valeurs moyennes a reculé de 1,00% à 27.876,04 points.

Valeurs de clôture du 13 octobre 2020 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles. Entre parenthèses, les cours de la séance précédente.

  • AB InBev - 49,42 (50,89)
  • Ackermans - 112,10 (114,00)
  • Aedifica - 97,80 (98,30)
  • Ageas - 35,44 (36,42)
  • Aperam - 25,25 (25,50)
  • arGEN-X - 235,20 (238,20)
  • Barco - 16,83 (17,81)
  • Cofinimmo - 126,80 (127,80)
  • Colruyt + 53,74 (52,98)
  • Galapagos - 124,65 (125,05)
  • GBL - 77,80 (78,10)
  • ING - 6,25 (6,62)
  • KBC - 43,86 (44,50)
  • Proximus + 17,18 (17,08)
  • Sofina + 237,50 (236,50)
  • Solvay - 76,94 (77,40)
  • Telenet + 34,72 (33,76)
  • UCB - 95,84 (97,08)
  • Umicore - 37,12 (38,02)
  • WDP + 30,58 (30,40)

Avis de Broker Fagron, Ahold Delhaize, ArgenX et Galapagos

Fagron (-4,9% à 20,94 euros) a été descendu d'« acheter » vers « conserver » chez KBC Securities, avec un objectif maintenu à 21,5 euros. Cette révision est intervenue suite à la publication des résultats pour le troisième trimestre, ressortis en-dessous des attentes de l’analyste. « Nous avons été particulièrement déçus par la performance en Europe, tandis que le groupe a affiché une croissance soutenue en Amérique latine. Et plus particulièrement au Mexique où le groupe semble bien positionné par rapport à l’épidémie de coronavirus ». Au vu de la performance de ces dernières semaines, l’analyste estime qu’il est désormais justifié d’adopter une recommandation plus prudente.

Ahold Delhaize (+0,7% à 24,79 euros) a vu son objectif de cours relevé de 20 vers 21 euros chez UBS, la recommandation étant maintenue à « vendre ». L’analyste a relevé ses attentes pour le résultat opérationnel de 13% pour l’exercice en cours, ce qui se traduit par un résultat net par action qui sera supérieur de 15% par rapport aux attentes précédentes. « Nous avons également relevé nos estimations bénéficiaires pour les exercices 2021 et 2022, mais la croissance du chiffre d’affaires devrait se ralentir à partir du troisième trimestre tant en Europe qu’aux Etats-Unis ».

Barclays Capital a fait varier ses objectifs de cours pour les deux principaux groupes biotech de la cote bruxelloises, avec une hausse de 195 vers 225 euros pour ArgenX (-1,3% à 235,2 euros) et une baisse de 140 vers 125 euros pour Galapagos (-0,3% à 124,65 euros). Les avis ont été maintenus à « neutre » pour les deux groupes.