La Bourse de Bruxelles entamait la semaine sur une note positive (+1,52%). Le Bel 20, qui avait perdu 4,71% la semaine dernière, terminait à 3.322,99 points avec 16 de ses éléments dans le vert.

La Bourse de Paris a terminé en nette hausse de 1,93%. L'indice CAC 40 a avancé de 92,24 points à 4.875,93 points pour cette première séance de la semaine. Il avait glissé de 3,49% sur l'ensemble de la semaine dernière, descendant sous les 4.800 points vendredi, une première en deux mois.

La Bourse de Francfort a clôturé en forte hausse, le Dax prenant 2,71%. L'indice vedette a gagné 333,62 points à 12.646,98 points, tandis que le MDax des valeurs moyennes a grimpé de 1,83% à 26.670,76 points.

Valeurs de clôture du 3 août 2020 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles. Entre parenthèses, les cours de la séance précédente.

  • AB InBev + 46,33 (46,12)
  • Ackermans + 110,40 (109,00)
  • Aedifica - 97,00 (98,00)
  • Ageas + 32,92 (31,85)
  • Aperam + 24,19 (24,04)
  • arGEN-X + 204,00 (195,40)
  • Barco + 16,82 (16,69)
  • Cofinimmo + 121,80 (121,00)
  • Colruyt + 49,72 (49,56)
  • Galapagos + 164,05 (157,60)
  • GBL + 76,98 (73,72)
  • ING + 6,06 (5,90)
  • KBC + 49,33 (48,32)
  • Proximus - 17,28 (17,51)
  • Sofina + 239,00 (238,00)
  • Solvay + 66,70 (66,06)
  • Telenet - 32,84 (33,00)
  • UCB - 108,15 (108,85)
  • Umicore + 40,03 (39,94)
  • WDP + 27,36 (27,15)

Avis de Broker pour Fagron, Melexis, AB Inbev

Fagron (-1,4% à 18,69 euros) a été confirmé à « conserver » chez ING, l’objectif étant descendu de 19,5 vers 18,5 euros avant la publication des résultats trimestriels (prévue pour le 6 août). L’analyste souligne que l’activité aura vraisemblablement été affectée moins positivement que négativement par la crise du coronavirus. Il a descendu d’environ 7% ses attentes bénéficiaires pour l’exercice en cours, et s’attend toutefois à une réduction de l’endettement plus rapide que celle attendue par le consensus.

Melexis (-3% à 70,2 euros) a vu son objectif remonté de 60 vers 65 euros chez Degroof Petercam (« conserver ») suite à la publication de résultats semestriels supérieurs aux attentes. De son côté, UBS a fait reculer sa recommandation de « conserver » vers « vendre », le fort rebond enregistré par le cours ayant amené la valorisation sur des niveaux trop élevés. L’objectif de cours est fixé à 54 euros. « Il n’existe actuellement pas de place pour une éventuelle déception durant les prochains mois ».

AB Inbev (+0,4% à 46,33 euros) a enregistré une vague de révisions favorables suite à l’annonce de chiffres trimestriels supérieurs aux attentes, avec des objectifs remontés vers 53 euros chez le Crédit Suisse (« neutre »), vers 52 euros chez Kepler Cheuvreux (« acheter »), vers 45 euros chez JP Morgan Cazenove (« neutre ») et vers 55 euros chez Citigroup (« acheter »). « Le groupe a été flexible et démontré une résistance supérieure aux attentes durant cette crise », souligne l’analyste du Crédit Suisse.