La Bourse de Bruxelles finissait légèrement en hausse (+0,04%). L'indice Bel 20 terminait à 3.236,79 points avec 10 de ses éléments en hausse.

La Bourse de Paris a clôturé en légère hausse (+0,43%). L'indice CAC 40 a pris 20,60 points à 4.824,04 points. Mercredi, il avait fini en baisse de 0,59%.

La Bourse de Francfort a fini en baisse, le Dax cédant 0,23%. L'indice vedette a reculé de 29,96 points, à 12.730,77 points. Le MDax des valeurs moyennes a de son côté pris 1,26%, à 27.348,27 points.

Valeurs de clôture du 1 octobre 2020 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles. Entre parenthèses, les cours de la séance précédente. 

  • AB InBev - 45,80 (46,22)
  •  Ackermans + 111,00 (110,70) 
  • Aedifica - 103,80 (104,20) 
  • Ageas - 34,72 (34,86) 
  • Aperam + 24,12 (24,04) 
  • arGEN-X + 228,00 (225,00) 
  • Barco + 18,12 (17,90) 
  • Cofinimmo + 128,40 (128,20) 
  • Colruyt - 55,18 (55,36) 
  • Galapagos - 120,65 (121,20) 
  • GBL + 77,12 (76,98) 
  • ING - 6,04 (6,06) 
  • KBC - 42,60 (42,79) 
  • Proximus - 15,40 (15,57) 
  • Sofina + 235,00 (233,00) 
  • Solvay - 72,42 (73,46) 
  • Telenet - 32,72 (33,14) 
  • UCB + 97,70 (97,00) 
  • Umicore + 36,32 (35,55) 
  • WDP + 31,26 (31,06)

Avis de Broker pour Econocom, Colruyt, Kinepolis

Econocom (-0,6% à 2,56 euros) a été maintenu à « conserver » chez Kepler Cheuvreux, l’objectif de cours étant relevé de 2 vers 2,45 euros suite à la publication des résultats semestriels complets du groupe de services informatiques. « En dépit de cette révision positive, nous préférons rester à l’écart du dossier pour le moment, au vu de la faible visibilité sur les résultats et les problèmes au niveau de la gouvernance. En outre, la valorisation n’est pas spécialement attractive au vu des flux de trésorerie dégagés par le groupe ».

Colruyt (-0,3% à 55,18 euros) a été confirmé à « conserver » chez KBC Securities, avec un objectif fixé à 49 euros suite à la tenue de l’assemblée générale des actionnaires. « Les objectifs donnés par la direction pour l’exercice en cours ressortent en ligne avec nos attentes », souligne l’analyste, qui ne voit pas d’éléments qui seraient susceptibles d’entraîner des révisions positives au niveau du consensus. De son côté, le courtier international HSBC a relevé son objectif vers 49 euros, avec un avis maintenu à « conserver ».

Kinepolis (+0,2% à 30,35 euros) a vu son objectif descendre de 46 vers 39 euros chez Kepler Cheuvreux, la recommandation étant confirmée à « acheter ». L’analyste souligne avoir ajusté son objectif suite au report de nombreux blockbusters vers le premier semestre de l’année prochaine. « Le retour à la normale ne sera vraiment possible que lorsqu’un vaccin sera disponible. Nous continuons de penser que Kinepolis reste bien positionné pour traverser cette période difficile, même si la volatilité pourrait resté élevée à court terme ».