La Bourse de Bruxelles a clôturé en hausse (+1,62%). L'indice Bel 20 terminait à 3.205,12 points.

La Bourse de Paris a terminé en forte hausse. L'indice CAC 40 a grimpé de 117,24 points, à 4.922,85 points. Depuis le début de la semaine, il a gagné 7,15%, compensant ainsi sa forte chute de la semaine passée.

Valeurs de clôture du 4 novembre 2020 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles. Entre parenthèses, les cours de la séance précédente.

  • AB InBev + 46,81 (46,51)
  • Ackermans + 110,40 (109,50)
  • Aedifica + 91,20 (88,80)
  • Ageas + 34,18 (33,87)
  • Aperam + 26,04 (24,30)
  • arGEN-X + 235,00 (219,20)
  • Barco + 13,98 (13,71)
  • Cofinimmo + 120,20 (118,40)
  • Colruyt + 51,54 (51,50)
  • Galapagos + 108,50 (102,90)
  • GBL + 73,38 (72,94)
  • ING - 6,41 (6,48)
  • KBC - 43,70 (44,02)
  • Proximus - 16,14 (16,16)
  • Sofina + 234,50 (230,50)
  • Solvay - 71,78 (72,20)
  • Telenet - 31,76 (32,46)
  • UCB + 95,92 (91,16)
  • Umicore + 31,67 (31,23)
  • WDP + 30,30 (29,44)

Avis de Broker pour Bpost, Euronav, Umicore

Bpost (+10% à 8,73 euros) a été particulièrement bien entouré suite à l’annonce de résultats nettement supérieurs aux attentes pour le troisième trimestre, marqués par une progression rapide des activités liées au commerce sur internet (transport de colis). Degroof Petercam a remonté son objectif vers 10,5 euros, contre des révisions vers 9,9 euros chez SocGen et vers 11 euros chez KBC Securities. Les trois maisons ont également maintenu leur recommandation à « acheter ». « La nouvelle fermeture des magasins non essentiels sur le marché belge est en outre de nature à profiter directement au groupe postal belge », souligne l’analyste de KBC Securities, qui s’attend à une poursuite de la tendance favorable durant les trois derniers mois de l’année.

Euronav (-1,8% à 6,36 euros) a été confirmé à « acheter » chez Kepler Cheuvreux, l’objectif de cours étant abaissé de 11,3 vers 10,7 euros avant la publication des résultats du troisième trimestre. « Nous avons descendu notre résultat opérationnel de 18% afin de prendre en compte l’impact de la crise sanitaire, notamment les restrictions mises en place au niveau des équipages des navires ».

Umicore (+1,4% à 31,67 euros) a stoppé l’hémorragie. Après de nombreuses révisions négatives depuis le début de la semaine, Morgan Stanley a décidé de relever sa recommandation de « sous-pondérer » vers « neutre », avec un objectif grimpant de 28 vers 30 euros. « Nous pensons que les risques se reflètent désormais mieux dans le cours de bourse », souligne l’analyste.