La Bourse de Bruxelles terminait positive de 0,26 % à 4 044,07 points avec 11 de ses éléments dans le vert, Aedifica (103,90) et Cofinimmo (128,60) étant stationnaires. Il bénéficiait du soutien de AB InBev (59,00) qui gagnait 1,62 % alors qu'il était freiné par le détachement de coupon intervenu en Proximus (17,72), titre en recul de 4,55 % pour une baisse de 0,81 % compte tenu du coupon. Telenet (34,82) perdait 0,80 % tandis que Orange Belgium (22,10) cédait par ailleurs 0,67 %, Bpost (8,70) étant positive de 1,28 %.

La Bourse de Paris a terminé en hausse de 0,53 %, portée par le secteur bancaire, alors que les autres marchés se sont montrés plus attentistes, avant une déclaration de la Réserve fédérale américaine (Fed). L'indice vedette CAC 40 a gagné 33,22 points à 6 306,98 points. Il a même atteint les 6 320,11 points en séance, un plus haut depuis novembre 2000.

Les marchés européens semblaient tous évoluer au même rythme. A la Bourse de Francfort, le DAX s'appréciait de 0,28 % à 15 292,18 points. Tandis qu'à la Bourse de Londres, le FTSE-100 engrangeait 0,27 % à 6963,67 points.

Valeurs de clôture du 28 avril 2021 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • AB InBev + 59,00 (58,06)
  • Ackermans + 134,50 (133,40)
  • Aedifica = 103,90 (103,90)
  • Ageas + 51,00 (50,32)
  • Aperam - 44,26 (44,31)
  • arGEN-X + 240,00 (239,70)
  • Cofinimmo = 128,60 (128,60)
  • Colruyt + 49,37 (49,16)
  • Elia - 89,25 (90,25)
  • Galapagos - 65,88 (66,98)
  • GBL + 91,94 (91,72)
  • KBC - 64,44 (64,48)
  • Melexis + 91,70 (90,80)
  • Proximus - 17,72 (18,57) ex-cp
  • Sofina + 318,80 (318,60)
  • Solvay + 107,05 (106,15)
  • Telenet - 34,82 (35,10)
  • UCB - 78,32 (79,16)
  • Umicore + 51,04 (50,42)
  • WDP + 30,34 (30,26)

L'avis du Broker pour Recticel, Euronav et Melexis

Recticel (+0,6% à 13,04 euros) a été confirmé à « acheter » chez Berenberg, l’objectif de cours étant relevé de 15 vers 16 euros. Cette révision fait suite à l’annonce des résultats pour le premier trimestre, publiés plus tôt dans la semaine. L’analyste souligne la forte progression de l’activité durant les premiers mois de l’année, avec des prix et des volumes en progression « significative ». Il estime également qu’il est trop tôt pour extrapoler cette hausse des prix pour l’ensemble de l’année, même si la demande devrait rester saine dans la plupart des régions où Recticel est actif.

Euronav (+1,9% à 6,97 euros) a récemment vu sa recommandation descendre d’« acheter » vers « conserver » chez ING, avec un objectif fixé à 8 euros. En dépit de la forte hausse du cours depuis le mois de décembre, l’analyste souligne que les tarifs du transport pétrolier ont été récemment mis sous pression, ce qui impacte négativement la valeur intrinsèque du groupe ainsi que sa capacité à verser des dividendes. "Nous estimons qu’une décote de 20% par rapport à la valeur d’inventaire se justifie désormais."

Melexis (+1% à 91,7 euros) a été confirmé à « conserver » chez Kepler Cheuvreux, avec un objectif fixé à 95 euros. L’analyste n’a pas modifié ses attentes suite à la publication de chiffres solides pour le premier trimestre, accompagné d’une augmentation substantielle des objectifs de la direction pour l’année en cours. "Nous pensons que les attentes du consensus vont être relevées, d’une fourchette comprise entre 5 et 10%. Nous constatons toutefois que la valorisation reflète déjà en grande partie ces attentes favorables."