• Vers 13H40 GMT (15H40 à Paris), le baril américain de WTI pour livraison en novembre grimpait de 4,45% par rapport à la clôture de vendredi, à 38,70 dollars.
  • A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour décembre valait 40,87 dollars, en hausse de 4,07%.

Ce rebond survient après deux séances de lourde baisse, les deux cours de référence ayant perdu plus de 3% jeudi puis 4% vendredi. Sur la semaine passée, Brent et WTI ont respectivement abandonné 7,95% et 6,32%.

"Les prix sont stimulés par un sentiment de marché généralement plus positif", a estimé Carsten Fritsch, analyste de Commerzbank.

"Deux raisons à cela: l'état de santé du président américain s'améliore et une grève se profile dans l'industrie pétrolière et gazière norvégienne", a-t-il expliqué.

Un optimisme prudent dominait dimanche dans l'entourage de Donald Trump, bien que les médecins de la Maison Blanche aient admis que l'état initial de leur patient avait été plus grave que ce qui avait été officiellement déclaré dans un premier temps.

La décision sur une éventuelle sortie de l'hôpital sera prise "plus tard dans la journée", a indiqué lundi son chef de cabinet Mark Meadows.

"Les marchés détestent l'incertitude", avait rappelé plus tôt dans la journée Stephen Brennock, de PVM. L'annonce de la contamination au coronavirus de Donald Trump avait engendré un petit vent de panique sur les marchés du brut, déjà soumis à une série de facteurs baissiers, en fin de semaine dernière.

Par ailleurs, la compagnie pétrolière norvégienne Equinor a annoncé lundi la fermeture de quatre gisements pétroliers en Norvège, en raison du durcissement d'un conflit social.

Deux autres plateformes exploitées par Neptune Energy et Wintershall Dea sont concernées par le conflit social, 72 de leurs travailleurs ayant rejoint la grève.

Selon l'organisation patronale Norsk olje & gass, la fermeture de ces six gisements va amputer de 330.000 barils équivalent-pétrole, soit 8%, la production d'hydrocarbures de la Norvège, plus gros exportateur d'or noir d'Europe de l'Ouest.