"Les tensions entre les États-Unis et la Chine s'embrasent de nouveau", résume Konstantin Oldenburger, analyste pour CMC Markets.

Les États-Unis ont ordonné mercredi à la Chine de fermer son consulat à Houston sans donner beaucoup de détails sur ses motivations, tandis que Pékin a menacé Washington de "représailles."

L'annonce de cette décision intervient sur fond de tensions exacerbées entre les deux puissances sur plusieurs fronts: loi controversée sur la sécurité nationale à Hong Kong, accusations d'espionnage, situation des droits de l'Homme au Xinjiang (nord-ouest) notamment.

L'évolution de la pandémie continue par ailleurs de susciter la prudence des marchés, alors que Donald Trump a admis pour la première fois mardi que la pandémie prenait des proportions "inquiétantes" dans une partie du pays.

Le gouvernement américain va payer 1,95 milliard de dollars pour obtenir 100 millions de doses d'un potentiel vaccin contre le nouveau coronavirus, développé par l'alliance germano-américaine Biontech/Pfizer, ont annoncé les deux laboratoires mercredi.

Le point à la clôture:

La Bourse de Francfort a clôturé en baisse, le Dax perdant 0,51%. L'indice vedette a perdu 67,58 points à 13.104,25 points, tandis que le MDax des valeurs moyenne a gagné 0,57% à 27.390,38 points;

La Bourse de Paris a terminé en nette baisse de 1,32%. L'indice CAC 40 a perdu 67,1 points à 5.037,12 points. La veille, il avait légèrement progressé de 0,22%.

Avis de brokers pour Proximus, Telenet, Orange Belgium et Wereldhave Belgium

Le banquier international HSBC s’est penché sur le cas des valeurs télécoms belges. Proximus (+1,8% à 18,33 euros) a vu sa recommandation relevée de "conserver" vers « acheter » avec un objectif inchangé à 23 euros. L’analyste s’attend donc à une dégradation limitée des attentes bénéficiaires pour le plus grand groupe télécom belge, ce qui devrait permettre une stabilisation de la performance pour les prochains mois. 

Dans le même temps, l’objectif de cours de Telenet (-0,9% à 36,62 euros) a été abaissé de 47 vers 45 euros tandis que celui d’Orange Belgium (inchangé à 14,54 euros) est descendu de 23 vers 22 euros. Les recommandations de ces deux groupes ont été confirmées à "acheter".

A noter également que Berenberg a confirmé son avis "conserver" sur Proximus, avec un objectif légèrement relevé vers 19,7 euros. "Les chiffres du premier trimestre vont être mauvais, avec un chiffre d’affaires et un résultat opérationnel en recul d’environ 4% sur le marché belge". L’analyste du courtier allemand souligne également que la vente de la filiale internationale (BICS) permettra d’accélérer le déploiement de la fibre optique.

Wereldhave Belgium (-0,75% à 53 euros) a été confirmé à "ajouter" chez Degroof Petercam, l’objectif étant descendu de 80 vers 75 euros suite à un contact avec la direction. "En dépit de la baisse de nos attentes bénéficiaires (liées notamment à la crise du coronavirus), nous maintenons notre appréciation favorable sur le dossier. La solidité financière devrait permettre au titre de retrouver partiellement son niveau d’avant-crise".

G.Se.