Les Bourses européennes ont fini dans le vert mardi, encouragées par plusieurs indicateurs économiques et un petit repli de l'euro, avant les conclusions mercredi de la Réserve fédérale américaine.

  • A Wall Street, les trois principaux indices clignotaient en vert et sur le marché de la dette souveraine, les rendements américains remontaient modérément.

"Les marchés européens ont continué à gagner du terrain en début de séance juste après que le baromètre allemand ZEW a affiché un bond inattendu en septembre", a observé Michael Hewson, analyste chez CMC Markets.

"Cette surprise a entraîné une poussée d'optimisme" sur les marchés, a-t-il ajouté.

"L'élément déterminant a été le léger repli de l'euro par rapport au dollar", souligne de son côté Daniel Larrouturou, gérant chez Dôm Finance, pour qui "le principal risque pour les valeurs européennes serait que le dollar faiblisse à la suite des annonces de la Réserve fédérale américaine demain soir".

Alors que le comité de politique monétaire de la Fed (FOMC) vient d'entamer sa dernière réunion avant l'élection présidentielle du 3 novembre, les données du jour venues des Etats-Unis sont ressorties mitigées.

Ainsi, la hausse de la production industrielle en août a été inférieure aux attentes, mais l'activité manufacturière dans la région de New York a montré une nette amélioration de la conjoncture dans la capitale économique du pays.

Plus tôt, les acteurs de marchés ont accueilli de bonnes nouvelles de Chine où les ventes de détail ont progressé sur un an en août pour la première fois depuis le début de l'épidémie de Covid-19.

"Les investisseurs européens espèrent que la Réserve fédérale américaine va dynamiser les marchés lors de sa réunion après que la Banque centrale européenne a déçu à travers son ton moins accommodant qu'escompté", indique Milan Cutkovic, analyste AxiCorp.

Le point à la clôture:

La Bourse de Francfort a fini en hausse, le DAX gagant 0,18%. L'indice vedette a progressé de 24,0 points à 13.217,67 points, tandis que le MDax des valeurs moyennes a cédé 0,27% à 27.498,89 points;

La Bourse de Londres a terminé en forte hausse de 1,32%. A la clôture, l'indice FTSE-100 des principales valeurs a pris 79,29 points à 6.105,54 points;

La Bourse de Paris a clôturé mardi sur un vent d'optimisme (+0,32%). L'indice CAC 40 a avancé de 16,05 points à 5.067,93 points. La veille, il avait gagné 0,35%.

Avis de brokers pour Exmar, Recticel, Picanol

Exmar (+6,5% à 2,31 euros) a été confirmé à "acheter" chez Kepler Cheuvreux, l’objectif étant toutefois lourdement abaissé de 5,5 vers 3,2 euros. En dépit de la lourde correction subie par le cours depuis la fin juin (environ 50%) suite aux problèmes rencontrés par la plateforme de liquéfaction de gaz naturel Tango au large de l’Argentine, l’analyste estime que le titre mérite encore l’attention des investisseurs. "Le résultat opérationnel du premier semestre est ressorti au-dessus de nos attentes, et nous pensons que le marché a exagéré l’impact de cette nouvelle sur la valorisation du groupe".

Recticel (+3,3% à 8,9 euros) a été confirmé à "acheter" chez ING, l’objectif étant relevé de 11 vers 12 euros suite à la mise à jour des hypothèses dans le modèle des analystes afin de prendre en compte les conditions difficiles dans l’industrie automobile. "A l’inverse, nous avons relevé notre valorisation pour les activités liées à l’isolation suite à l’augmentation des cours pour les groupes cotés, avec une décote qui atteint désormais des niveaux historiquement élevés. Nous attendons peu de changements pour le second semestre au vu des objectifs récemment annoncés par la direction".

Picanol (+1,3% à 60,8 euros) a vu sa recommandation grimper de "conserver" vers "accumuler" chez KBC Securities, avec un objectif confirmé à 62 euros. Cette révision est la conséquence d’un résultat opérationnel supérieur aux attentes de l’analyste durant le premier semestre, notamment grâce à la bonne performance de Tessenderlo. "La direction a relevé ses objectifs pour l’année en cours, ce qui nous a conduit à remonter notre recommandation".

G.Se.