Les marchés européens ont décidé d'aller fermement de l'avant mardi, accueillant finalement avec optimisme le plan de relance annoncé la veille par la Réserve fédérale américaine (Fed) ainsi que les dernières nouvelles sur le front sanitaire.

"Le marché est impressionné par l'ensemble des mesures qui sont prises à la fois par les banques centrales et par les gouvernements en matière fiscale et attend notamment" d'en savoir plus sur le plan de soutien à l'économie américaine, actuellement débattu "entre les deux chambres aux États-Unis", a analysé Daniel Larrouturou, gérant actions de Dôm Finance, interrogé par l' AFP.

La Banque centrale américaine a annoncé lundi une nouvelle salve de mesures - dont l'achat illimité d'obligations ainsi que divers mécanismes d'aide directe aux entreprises, y compris les PME - pour préserver la première économie du monde des conséquences de la pandémie de Covid-19.

Toujours aux États-Unis, les sénateurs se montraient "optimistes" sur la possibilité de parvenir enfin mardi à un accord sur un plan majeur de relance de la première économie mondiale, après des négociations intenses avec le gouvernement de Donald Trump qui appelait à l'approuver au plus vite.

La Banque d'Angleterre a, elle, annoncé ce mardi l'activation d'un plan pour faciliter l'accès à des livres sterling pour les marchés.

Le marché a également profité d'une "appréciation un peu moins pessimiste de la situation sanitaire" de la part des investisseurs, selon M. Larrouturou, alors que l'Italie, mise à genoux par le fléau du coronavirus, a enregistré lundi, pour le deuxième jour de suite, une baisse du nombre de morts et de nouveaux cas positifs.

Cette baisse alimentait l'espoir prudent d'un ralentissement de la pandémie, même si la péninsule a passé la barre des 6.000 morts.

Le point à la clôture:

  • La Bourse de Londres a accéléré sa progression en toute fin de séance et a clôturé en hausse de 9,05%. L'indice FTSE-100 des principales valeurs a clôturé sur une envolée de plus de 452 points à 5.446,01 points;
  • La Bourse de Paris a décidé d'aller fermement de l'avant mardi (+8,39%). L'indice CAC 40 a pris 328,39 points à 4.242,70 points. La veille, il avait fini en baisse de 3,32%;
  • La Bourse de Francfort a fortement rebondi mardi, le Dax gagnant 10,98%. L'indice vedette a progressé de 959,4 points pour finir à 9.700,57 points. Le MDax des valeurs moyennes a de son côté gagné 7,14%, à 20.181,98 points. Le Dax reste sur un recul proche de 27% depuis début janvier.