Placements & Marchés Les appels des banquiers belges pour fixer à 0 % le taux minimum sur les livrets se multiplient. Une question de survie du secteur ? Le problème est plus large et met aussi en cause la politique de la BCE.

En plaidant la semaine dernière pour un taux minimum de 0 % sur les comptes d’épargne, Erik Van Den Eynden, le patron d’ING Belgique, a suscité une certaine incompréhension auprès d’un grand nombre d’épargnants. D’un côté, il annonce de "bons résultats" (de 435 millions d’euros avant impôts au premier semestre 2019), de l’autre il juge la situation "intenable" en termes de marges d’intérêts.