Une success-story suédoise a fait ses premiers pas ce jeudi à la Bourse de New York - sur le Nasdaq précisément - grâce à l’appui d’investisseurs belges. Le leader mondial du lait d’avoine, Oatly, a en effet fixé le prix de son introduction en Bourse à 17 dollars le titre, ce qui lui confère une valorisation d’environ 10 milliards de dollars. L’entreprise basée à Malmö a retenu le haut d’une fourchette de prix proposée début mai malgré les conditions turbulentes à la Bourse de New York, où les principaux indices ont terminé dans le rouge depuis le début de la semaine.

Une valorisation multipliée par 50

Derrière Oatly, à la croissance insolente, on retrouve notamment Verlinvest, l’un des véhicules financiers de la famille Spoelberch, actionnaire de référence du géant brassicole AB InBev. La participation de Verlinvest dans Oatly serait, grâce à cette introduction en Bourse, désormais valorisée entre 2,48 et 2,82 milliards de dollars. Une excellente affaire pour les investisseurs familiaux belges car, comme le rappelait L’Écho en début de semaine, la valeur de leur investissement a été multipliée par 50 depuis l’entrée dans le capital de la pépite suédoise il y a cinq ans. Un sacré rendement ! À l’époque, Verlinvest était entré dans le capital d’Oatly via une joint-venture avec China Resources, un acteur chinois de la grande distribution : les deux partenaires avaient alors mis ensemble plus d’une centaine de millions de dollars pour s’offrir la majorité du capital d’Oatly. Une participation ramenée à 55 % avant l’introduction en Bourse et donc bientôt un peu plus diluée.

Objectif : 700 millions de dollars

Si la famille Spoelberch se retrouve avec une très belle plus-value potentielle, l’introduction en Bourse d’Oatly a surtout pour objectif de lever des capitaux supplémentaires auprès de nouveaux actionnaires : quelque 84,38 millions de titres sont ainsi émis à l’occasion de cette opération, ce qui permettra de lever 1,43 milliard de dollars. Les nouveaux investisseurs pourront souscrire jusqu’à 12,66 millions de titres supplémentaires.

L’arrivée d’Oatly à la Bourse de New York reflète l’intérêt croissant pour les produits se présentant comme des alternatives aux protéines animales. Le chiffre d’affaires de la société qui, outre du lait d’avoine, propose aussi des glaces, des yaourts, de la crème et de la pâte à tartiner a doublé en 2020, à 421 millions de dollars. Cette année, l’objectif est fixé à 700 millions de dollars. Parmi ses actionnaires, on retrouve aussi quelques people comme le rappeur Jay-Z ou la star de la télévision Oprah Winfrey.