Placements & Marchés

Comme Uber et Lyft, un autre nom connu de la "tech", le site de partage de photos Pinterest, prépare activement une entrée en Bourse pour l'an prochain, rapporte le Wall Street Journal mercredi.

Selon le quotidien américain qui ne cite pas ses sources, l'opération pourrait intervenir en avril, et Pinterest pourrait espérer une valorisation d'au moins 12 milliards de dollars.

L'application américaine Pinterest, basée sur la collecte et le partage de photos par centres d'intérêt (loisirs, déco, mode...), a dépassé les 200 millions d'utilisateurs mensuels, qui se trouvent en majorité en dehors des Etats-Unis, avait indiqué l'entreprise basée à San Francisco (ouest) en septembre.

Mais Pinterest peine à monétiser ses contenus, c'est-à-dire à gagner de l'argent avec son trafic.

Pinterest joue sur deux leviers: le commerce en ligne et la publicité. L'entreprise a par exemple lancé en février un outil qui permet de cliquer individuellement sur certains des objets, meubles, vêtements ou accessoires apparaissant dans une photo publiée sur l'application.

L'utilisateur obtient ainsi des recommandations d'objets similaires qu'il peut ensuite acheter directement depuis Pinterest, ou auprès d'une marque.

Pinterest travaille aussi à améliorer la géolocalisation des résultats de recherche.

L'application permet d'épingler ("to pin" en anglais) sur des tableaux virtuels des photos autour de centres d'intérêt (recettes de cuisine, mode, décoration, voyages...)

Pinterest, à la croisée du réseau social et du moteur de recherche, est utilisé par de nombreuses marques qui y mettent des photos de leurs produits pour tenter d'attirer des clients. Depuis 2015, il est possible d'ajouter à l'application un bouton "acheter".

Selon le WSJ, la plateforme de réservation de voitures avec chauffeur Uber a discrètement lancé au début du mois une procédure en vue de son entrée en Bourse, visant une cotation au premier trimestre.

Son grand rival en Amérique du Nord, Lyft, a quant à lui annoncé officiellement son intention d'entrer en Bourse, ce qui pourrait intervenir au premier semestre 2019.