Placements & Marchés Comme attendu, le patron de la Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi, a annoncé la fin du vaste programme de rachats d’obligations, le "quantitative easing" ou QE. On n’est pas encore dans une dynamique de relèvement des taux à court terme, mais le signal donné par la BCE va vers une hausse probable des taux à long terme. De part et d’autre de l’Atlantique, les instituts d’émission mettent un peu de pression sur les actifs financiers, actions et obligations existantes. Ceci a donc freiné vendredi la reprise notée au fil de la semaine sur les places boursières de référence. (...)