A l'instar de ses voisines, la Bourse de Bruxelles était quasiment inchangée (+0,01 %), le Bel 20 se fixant à 4 044,54 points. Treize de ses éléments étaient en hausse mais, il subissait la pression de Galapagos (59,21) qui plongeait de 6,22 % en compagnie de arGEN-X (211,90), négative de 3,29 %. UCB (76,12) cédait 0,70 % alors que Solvay (114,80) gagnait 2,09 %. AB InBev (62,08) et Ageas (51,80) valaient de même 1,31 et 0,70 % de plus que vendredi, KBC (66,26) reperdant 0,09 % tandis que ING (11,01) était par ailleurs positive de 1,83 %.

La Bourse de Paris a clôturé stable (+0,01 %), après une séance passée légèrement dans le rouge, sans événement majeur lui ayant permis d'avancer. L'indice CAC 40 a pris 0,48 point pour terminer à 6 385,99 points. Vendredi, il avait terminé en hausse de 0,45 % et atteint un nouveau plus haut de clôture depuis le 7 novembre 2000.

La Bourse de Francfort clôturait en équilibre parfait (+0,00 %), le DAX se stabilisant à 15 400,41 points. La Bourse de Londres terminait finalement en légère baisse (-0,08 %) le FTSE-100 étant dès lors à 7 123,68 points.

Valeurs de clôture du 10/05 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • AB InBev + 62,08 (61,28)
  • Ackermans + 133,90 (132,90)
  • Aedifica + 105,60 (103,80)
  • Ageas + 51,80 (51,44)
  • Aperam + 47,34 (47,00)
  • arGEN-X - 211,90 (219,10)
  • Cofinimmo + 130,60 (130,30)
  • Colruyt + 50,04 (49,75)
  • Elia - 89,15 (89,75)
  • Galapagos - 59,21 (63,14)
  • GBL + 91,74 (91,14)
  • KBC - 66,26 (66,32)
  • Melexis - 86,50 (87,10)
  • Proximus + 17,50 (17,42)
  • Sofina + 318,20 (317,60)
  • Solvay + 114,80 (112,45)
  • Telenet - 34,02 (34,06)
  • UCB - 76,12 (76,66)
  • Umicore + 51,52 (51,48)
  • WDP + 29,66 (29,60)

L'avis du Broker pour Ekopak,Euronav et AB InBev

Ekopak (+2,9% à 17,95 euros) a reçu deux premiers avis de la part des coiurtiers qui avaient organisé son introduction en bourse en mars dernier. KBC Securities donne un avis « accumuler » avec un objectif de 18,5 euros, contre un avis « acheter » et un objectif de 19,7 euros chez Berenberg. Les analystes se montrent enthousiastes quant aux perspectives de croissance dans le traitement des eaux usagées. D’ici 2026, l’analyste de Berenberg s’attend à un triplement du chiffre d’affaires, qui devrait passer de 14 millions d’euros (en 2021) à plus de 50 millions d’euros.

Euronav (+1,8% à 7,62 euros) a vu son objectif légèrement remonté de 12,5 euros chez Kepler Cheuvreux, la recommandation étant confirmée à « acheter ». L’analyste souligne avoir intégré l’impact des derniers chiffres trimestriels dans son modèle. "Euronav reste bien positionné pour un solide deuxième semestre."

AB Inbev (+1,3% à 62,08 euros) a enregistré une vague de révisions favorables au niveau de ses objectifs, de 60 vers 75 euros chez Oddo BHF (« surperformance »), de 72,1 vers 78 euros chez Berenberg (« acheter ») et de 67 vers 73 euros chez Kepler Cheuvreux (« acheter »). Chez ce dernier courtier, l’analyste souligne que le groupe est aujourd’hui bien positionné d’un point de vue stratégique, et il s’attend à des gains de parts de marché durant les prochains trimestres. "Nous avons relevé nos attentes à long terme sur le brasseur." De son côté, l’analyste de Berenberg souligne la bonne performance dans toutes les régions à l’occasion des résultats pour le premier trimestre.