Placements & Marchés

Le géant suisse de la réassurance Swiss Re a suspendu l'introduction en Bourse de sa filiale ReAssure, a-t-il annoncé jeudi, invoquant les conditions actuelles du marché.

Cette décision a été prise au regard de la "prudence accrue" et de la demande sous-jacente plus faible de la part des grands investisseurs institutionnels, a-t-il indiqué dans un communiqué.

Bien que la diversification de la base actionnariale reste dans l'intérêt à long terme de cette filiale, il n'y avait pas pour Swiss Re de nécessité impérieuse de placer des actions "à un prix que nous ne considérons pas représentatif de la valeur et des perspectives futures de ReAssure", a expliqué le directeur financier, John Dacey, cité dans le communiqué.

Spécialisée dans la gestion de portefeuilles d'assurance fermés, cette filiale devait faire son entrée à la Bourse de Londres courant juillet.

Fin juin, le groupe avait annoncé que la fourchette d'introduction avait été fixée entre 280 et 330 pence par action, ce qui faisait ressortir une capitalisation boursière de l'ordre de 2,8 à 3,3 milliards de livres (3,1 à 3,6 milliards d'euros).

Avec cette introduction en Bourse, Swiss Re comptait ramener sa participation sous le seuil de 50%, contre 75% actuellement.

Swiss Re a toujours pour objectif de réduire sa participation afin de "dé-consolider ReAssure", a précisé le directeur financier. Swiss Re avait déjà réduit sa participation en faisant entrer dans le capital de ReAssure le groupe d'assurance japonais MS&AD. Après avoir acquis une première participation de 5% en octobre 2017, il a graduellement augmenté ses parts jusqu'à détenir le quart de ReAssure.

Introduire cette filiale en Bourse était le grand projet que s'était fixé Swiss Re pour 2019. Dans un premier temps, le groupe n'avait toutefois pas fixé de date, pour parer à d'éventuelles secousses sur les marchés financiers alors que plusieurs entrées en Bourse avaient dû être ajournées l'an passé.

En juillet 2018, le groupe industriel suisse Oelikon avait ainsi fait machine arrière face à une détérioration des conditions de marché, préférant vendre directement à un groupe industriel une filiale qu'il comptait initialement placer en Bourse.

Après avoir multiplié les préparatifs, Swiss Re avait finalement amorcé en juin l'entrée en Bourse de ReAssure.

L'action se repliait légèrement, cédant 0,60% à 96,88 francs suisses alors que le SMI, l'indice des valeurs phares de la Bourse suisse, reculait de 0,10%.