Les Belges détenaient 482,96 millions d'euros sur des comptes dormants à la fin de l'an dernier, soit 25,23 millions de plus que fin 2017, selon les chiffres du SPF Finances. Tous les comptes sur lesquels aucune opération n'est effectuée pendant cinq ans sont dits "dormants". L'argent devient "dormant" lorsque les propriétaires n'ont plus de contact avec leur banque pendant cinq ans. Font également partie des "comptes dormants" les comptes-titres, les coffres ou les assurances-vie. L'État garde les comptes dormants pendant 30 ans. Si pendant ces 30 ans personne ne se présente pour réclamer l'argent, il revient à l'État.

Tout citoyen peut toutefois contrôler sur www.avoirsdormants.be s'il a oublié de l'argent quelque part. L'an dernier, le SPF Finances a reçu 3.117 demandes de recherche, dont 1.009 se sont révélées négatives.