Le président américain Donald Trump a accusé mardi la Chine de "tenter d'influencer" les élections américaines par ses sanctions commerciales, après l'annonce, par Pékin, de "représailles" aux nouveaux tarifs douaniers annoncés lundi par Washington, une nouvelle escalade dans la guerre commerciale.

"La Chine a ouvertement indiqué qu'ils tentaient activement d'influencer et de changer notre élection en attaquant nos agriculteurs, nos éleveurs et nos ouvriers de l'industrie parce qu'ils sont loyaux à mon égard", a tweeté le locataire de la Maison-Blanche, qui avait la veille mis sa menace de taxer 200 milliards de dollars d'importations chinoises supplémentaires à exécution.

Répliquant aux USA, Pékin relève ses tarifs douaniers sur 60 mds de biens américains

Pékin a annoncé mardi l'imposition de nouveaux droits de douane punitifs sur des biens américains représentant 60 milliards de dollars d'importations annuelles en Chine, en représailles aux nouveaux tarifs douaniers annoncés par Washington sur 200 milliards de dollars de produits chinois.

"Si les Etats-Unis s'obstinent à augmenter encore davantage les taux de leurs droits de douane, la Chine répliquera en fonction", a ajouté le gouvernement chinois, dans un communiqué diffusé par le ministère des Finances.