L'action Twitter cotée à la Bourse de Francfort est en forte baisse lundi après l'annonce de la fermeture par le réseau social du compte du président américain sortant, Donald Trump.

Le groupe américain a annoncé avoir décidé de suspendre ce compte @realDonaldTrump, suivi par plus de 88 millions de personnes, en arguant d'un "risque d'une nouvelle incitation à la violence" suite à l'assaut sur le Capitole à Washington lancé par des partisans du président. Donald Trump, qui avait fait de Twitter son principal canal de communication ces quatre dernières années, est le premier chef d'Etat à se voir ainsi banni du réseau social.

L'action Twitter cotée à New York cédait autour de 8% dans les tout premiers échanges en préouverture, mais dans de faibles volumes.