Placements / Marchés

L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a dévissé de 2,84% jeudi à la clôture, tombant à son plus bas en près de 15 mois, victime d'un regain du yen et de la volonté de la Fed d'augmenter encore ses taux l'an prochain, malgré une conjoncture incertaine.

Le Nikkei des 225 vedettes, qui baissait plus modérément en début de journée, a perdu 595,34 points à 20.392,958 points. Il a cédé environ 16% depuis le début de l'année.

L'indice élargi Topix a abandonné jeudi 2,51% à 1.517,16 points.

Wall Street a terminé en forte baisse mercredi, les investisseurs estimant que le ton employé par la Banque centrale américaine après une hausse de ses taux et un abaissement de ses perspectives pour l'an prochain n'était pas assez conciliant.

Sur le volet des changes, le dollar valait 111,92 yens, contre 112,35 yens mercredi à la fermeture de la place tokyoïte, ce qui dessert les actions de groupes exportateurs, tandis que l'euro descendait à 127,48 yens, contre 127,93 yens.