Placements & Marchés A quelques mois de la fin de son mandat, la Commission Juncker commence à tirer le bilan de ses actions.

Le 26 mai prochain auront lieu les élections européennes. La Commission européenne commence à tirer le bilan de son mandat. Le Fonds européen des investissement stratégiques (FEIS) aurait généré un financement de 1,8 milliard d’euros, avance L'Echo ce jeudi. Ce n'est pas fini. Ce montant devrait engendrer jusqu'à 8,3 milliards d'euros supplémentaires.

Le FEIS calcule les montants alloués à chaque pays proportionnellement à l'économie des Etats membres de l'Union européenne. Dans ce classement, la Belgique occupe le 18e rang. La Grèce est le pays qui a obtenu le plus d'aide de ce fonds. 

Ce montant d'1,8 milliards d'euros a été utilisé pour financer 22 projets d’infrastructure et innovation comme, par exemple, le développement du parc éolien en mer du Nord ou encore assainissement de sites contaminés. Les PME, par l’intermédiaire de prêts bancaires ont aussi bénéficié d'une partie de cette somme pour un montant total de 169 millions d'euros.

La Commission a communiqué d'ailleurs que le total de l'investissement pourrait atteindre 500 milliards d'euros d'ici 2020. Pour le moment, l'instance européenne chiffre à 750.000 le nombre d'emplois que le FEIS aurait soutenu. Pour continuer sur cette lancée, la Commission a proposé de créer "InvestEU". Ce projet aurait comme objectif de créer 650 milliards d'euros supplémentaires pour le prochain budget européen (2021-2027).