La Bourse de New York ouvrait solidement dans le vert, après quatre séances mitigées, alors que les Etats-Unis ont débuté leur campagne de vaccination contre le Covid-19.

Le Dow Jones avançait de 0,59% à l'ouverture, le Nasdaq gagnait 0,79% et l'indice S&P 500 grimpait de 0,71%. La veille, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average avait cédé 0,62% à 29.861,55 points et l'indice élargi S&P 500 avait perdu 0,44% à 3.647,49 points. Le Nasdaq, à forte coloration technologique, s'était en revanche apprécié de 0,50% à 12.440,04 points.

"Les actions sont à la hausse en début de séance semblant sur le point de rebondir après une période plutôt molle ces derniers temps", ont commenté les analystes de Schwab. "Les marchés restent optimistes quant au déploiement des vaccins contre le Covid-19 mais continuent d'être prudents car, à court terme, il y a encore des obstacles avec le rétablissement de restrictions pour lutter contre la résurgence du virus", ont-ils poursuivi.

La poursuite des discussions sur un plan de soutien à l'économie américaine est aussi "une source d'optimisme", affirment les analystes de Wells Fargo.

Un groupe d'élus bipartite a proposé un projet de loi partiel de 748 milliards de dollars, moins que précédemment, mais qui évite certains points de friction entre républicains et démocrates sur les conditions des aides aux collectivités locales et la protection juridique des entreprises.

En attente de la FED

La journée est marquée par ailleurs par le début d'une réunion monétaire de deux jours de la Banque centrale américaine (Fed).

Sur le front des données économiques, deux indicateurs ont montré que la progression de l'activité manufacturière marquait le pas.

C'est le cas dans la région très industrielle de New York, où l'indice d'activité manufacturière Empire State n'a avancé que de 4,9 points en décembre contre 6,3 le mois d'avant.

C'est aussi celui de la production industrielle qui, en novembre dans l'ensemble du pays, marque une avancée de 0,4% contre +0,9% en octobre.

Parmi les valeurs du jour, Apple était en forte hausse (+4%) après des informations selon lesquelles le fabricant d'iphones augmenterait fortement sa production au premier semestre 2021.

Les nouvelles venues à la Bourse, Airbnb (-5,36%) et DoorDash (-2,36%) dégonflaient un peu.

Le groupe de sécurité informatique FireEye, en forte chute la semaine dernière après qu'il a été l'objet d'une vaste attaque cybernétique, lâchait 0,80%.

Sur le marché obligataire, le rendement à 10 ans sur les bons du Trésor remontait à 0,9097% contre 0,8931% la veille.