Placements & Marchés

Wall Street s'est soudainement redressée mardi après des annonces de Washington repoussant la mise en oeuvre de nouveaux tarifs douaniers pour des produits électroniques en provenance de Chine: le Dow Jones gagnait 1,34% et le Nasdaq 1,70%.

  • Son indice vedette, le Dow Jones Industrial Average, progressait de 1,48% à 26.278,17 points aux alentours de 14H15 GMT.
  • Le Nasdaq, à forte coloration technologique, montait de 1,87% à 8.010,78 points et l'indice élargi S&P 500 s'appréciait de 1,39% à 2.923,30 points.

La Bourse de New York avait pourtant ouvert dans le rouge, préoccupée par la montée de la crise politique à Hong Kong et la menace d'intervention de la Chine contre les manifestants pro-démocratie.

Mais dans un communiqué, les services de l'ambassadeur américain au Commerce (USTR) ont indiqué que les taxes supplémentaires de 10% qu'imposera Washington sur les téléphones cellulaires, les ordinateurs portables et autres consoles de jeux fabriqués en Chine entreraient en vigueur mi-décembre au lieu du 1er septembre.

Alors qu'une session de discussions commerciales entre les deux pays est prévue début septembre, l'USTR a indiqué que l'ambassadeur Robert Lighthizer avait eu une conversation téléphonique mardi avec de hauts responsables chinois et qu'un autre contact était prévu dans deux semaines.

Plusieurs valeurs d'entreprises qui s'approvisionnent largement en Chine ont bondi dans les minutes ayant suivi la publication du communiqué de l'USTR: l'action du géant informatique Apple, qui joue gros avec son iPhone, prenait ainsi près de 5%.

Le titre du fabricant de jouets Hasbro gagnait 5,52%, celui de la chaîne de magasins Best Buy montait de 8,75% et l'action du magasin de vêtements Gap progressait de 7,33%.

Sur le marché obligataire, le taux de la dette américaine à 10 ans a progressé à 1,69%, après avoir fortement reculé la veille.