• A 13H45 GMT, son indice vedette, le Dow Jones Industrial Average (DJIA), cédait 0,74% à 26.564,81 points et le Nasdaq, à forte coloration technologique, perdait 0,55% à 10.574,32 points.
  • L'indice élargi S&P 500 baissait de 0,50% à 3.220,68 points.

La Bourse de New York avait lourdement chuté mercredi, lestée par une nouvelle séance mouvementée pour le secteur technologique ainsi que par les incertitudes politiques et sanitaires. Le DJIA avait cédé 1,92% et le Nasdaq avait plongé de 3,02%.

Les chiffres des inscriptions hebdomadaires au chômage, publiés peu avant l'ouverture, ont déçu les investisseurs.

Les demandes d'allocations chômage sont reparties en modeste hausse aux Etats-Unis à 870.000, contrairement aux attentes des analystes, suggérant un rétablissement plus lent du marché de l'emploi.

La Bourse de New York poursuivait sur sa lancée des pertes de la veille, alors qu'un accord pour une nouvelle relance budgétaire aux Etats-Unis semble dans l'impasse et que les restrictions sanitaires face au nouveau coronavirus en Europe suscitent l'inquiétude.

Plusieurs responsables de la Banque centrale américaine (Fed), notamment son président Jerome Powell mercredi, ont redit qu'il appartenait au Congrès de déclencher davantage de mesures de soutien budgétaire pour encourager une reprise économique continue.

"Il y a un sentiment d'incertitude palpable concernant l'économie, les élections, la Chine, le coronavirus et l'évolution des actions à mégacapitalisation", a affirmé Patrick O'Hare de Briefing.

"Mis ensemble, tout cela gâche un effort de rebond qui n'a jamais vraiment commencé", a ajouté cet analyste.

Les actions de Microsoft, Apple et Amazon évoluaient en légère progression, Tesla perdait 1%.