La Bourse de New York montait à l'ouverture, soutenue par le déploiement d'un vaccin anti-Covid aux Etats-Unis et l'espoir de l'adoption imminente d'un nouveau plan de soutien à l'économie.

A 14H50 GMT, l'indice vedette Dow Jones gagnait 0,78% à 30.289,90 points, le Nasdaq, à forte coloration technologique, prenait 1,01% à 12.503,48 points et l'indice élargi S&P 500 s'appréciait de 0,85% à 3.694,68 points.

Wall Street avait terminé en ordre dispersé vendredi, accusant sa première baisse hebdomadaire en trois semaines, en l'absence de progrès significatifs dans les négociations sur ce plan de relance, qui ont finalement avancé dans le week-end.

Un groupe d'élus démocrates et de républicains devrait présenter ce lundi au Congrès américain, en vue d'un vote dans la semaine, une proposition de loi de 908 milliards de dollars visant à injecter rapidement de nouvelles aides à la population et aux entreprises.

La solution avancée pour aboutir à un compromis rapide pourrait être de diviser la proposition, en mettant d'un côté les sujets consensuels, de l'autre les mesures plus controversées.

Premières vaccinations aux Etats-Unis

Autre nouvelle encourageante pour les marchés: le lancement d'une vaste compagne de vaccination contre le Covid-19 aux Etats-Unis, pays le plus touché par la pandémie.

Une infirmière new-yorkaise a été la première personne à avoir bénéficié d'une injection lundi matin du produit développé par Pfizer (+0,28%) et la biotech allemande BioNTech.

L'objectif est de vacciner quelque 20 millions d'Américains avant la fin de l'année et 100 millions avant fin mars, ce qui pourrait permettre un ralentissement des infections et un retour progressif de l'économie à la normale.

Les indices étaient aussi aidés lundi par une vague d'annonces de fusion-acquisition.

La biotech américaine Alexion (+29,89%), spécialisée dans les maladies rares, a été rachetée pour 39 milliards de dollars par le groupe pharmaceutique britannique AstraZeneca.

Le géant américain du jeu vidéo Electronic Arts (+0,90%) a proposé 945 millions de livres pour racheter le groupe britannique Codemasters.

Le site de logiciels pour formations professionnelles PluralSight (+6,14%) a été racheté pour 3,5 milliards de dollars par la société d'investissement Vista Equity Partners.

Autre fonds d'investissement, Blackstone (+0,05%) a annoncé son intention de débourser 3,45 milliards pour racheter les bâtiments abritant des laboratoires de recherche à Boston à Brookfield Asset Management.

Par ailleurs, souligne Patrick O'Hare de Briefing, "les marchés savent très bien que leur moteur favori, la Fed, va réunir cette semaine son comité de politique monétaire".

Les investisseurs savent que la banque centrale américaine va adopter une position prudente. "La question est de savoir à quel point elle sera prudente dans ses anticipations et dans son programme de rachat d'actifs" quand elle communiquera ses décisions mercredi, remarque M. O'Hare.

Le rendement obligataire sur les bons du Trésor à 10 ans s'appréciait à 0,9212% contre 0,8964%.