La Bourse de New York a démarré en hausse, confortée par des données positives sur le marché du travail aux Etats-Unis avant les chiffres officiels du chômage vendredi.

A 15H00 GMT, le Dow Jones avançait de 0,77 %, le Nasdaq gagnait 0,29 % tandis que le S&P 500 gagnait 0,52 %.

Le titre des magasins de jeux vidéos GameStop au centre d'une fièvre spéculative la semaine dernière, glissait de plus de 8 % après l'ouverture jeudi, après s'être effondré de 72 % en deux séances lundi et mardi, et repris moins de 3 % mercredi.

La chaotique semaine provoquée par une bataille boursière entre boursicoteurs en ligne et fonds spéculatifs a en tout cas suffisamment inquiété pour que la nouvelle secrétaire au Trésor Janet Yellen convoque jeudi les régulateurs des marchés.

"Nous devons vraiment nous assurer que nos marchés financiers fonctionnent correctement et que les investisseurs sont protégés", a annoncé Janet Yellen jeudi matin avant cette rencontre avec des représentants du gendarme de la Bourse, la SEC et de la Fed notamment.

En attendant, le marché semblait "être redevenu lui-même", a résumé Patrick O'Hare de Briefing.

"Il se concentre à nouveau sur le potentiel d'une reprise économique. Il achète de nouveau les titres en faiblesse et il voit de nouveau des signes optimistes à ce qui pourrait être négatif", a ajouté l'analyste.

eBay et PayPal à la fête

Sur le front des données économiques, les inscriptions hebdomadaires au chômage se sont révélées meilleures que prévu: 779 000 personnes se sont inscrites au chômage, moins que les 825 000 attendues par les analystes.

Ces données tombent à la veille de la publication attendue du taux de chômage du mois de janvier. Il devrait rester stable par rapport à décembre, à 6,7 %.

Au rang des résultats d'entreprises, eBay et PayPal, qui ont surpassé les attentes au 4e trimestre, grimpaient de plus de 8 % à l'ouverture.

Le titre du laboratoire pharmaceutique américain Merck qui a annoncé jeudi un changement inattendu à sa tête avec le départ de Ken Frazier du poste de directeur général, même s'il conserve celui de président du conseil d'administration, perdait presque 2 %.

Sur le marché obligataire, le rendement à 10 ans sur les bons du Trésor gagnait du terrain à 1,1564 % contre 1,1374 %, au plus haut depuis mars.