L'indice vedette de la place new-yorkaise, le Dow Jones Industrial Average, montait de 1,28% à 29.970,35 points vers 15H05 GMT.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, s'appréciait de 0,35% à 11.922,70 points et l'indice élargi S&P 500 gagnait 0,92% à 3.610,59 points.

La Bourse de New York avait terminé dans le vert lundi, profitant d'abord d'une nouvelle annonce sur un vaccin contre le coronavirus, puis accueillant avec enthousiasme l'information selon laquelle Janet Yellen allait être nommée secrétaire au Trésor par Joe Biden: le Dow Jones avait pris 1,12%, le Nasdaq avait gagné 0,22% et le S&P 500 était monté de 0,56%.

"Le sentiment dominant du marché à l'heure actuelle est la confiance dans le fait que des issues positives vont prévaloir, qu'il s'agisse de la transition présidentielle (entre Donald Trump et Joe Biden, ndlr), du coronavirus, de l'économie, des résultats d'entreprises, des taux d'intérêt, de l'inflation et de la performance même de la Bourse", résume Patrick O'Hare de Briefing.

S'il s'est gardé de reconnaître directement la victoire de Joe Biden, le président sortant Donald Trump a "recommandé" lundi soir que l'agence gouvernementale chargée du transfert du pouvoir aux Etats-Unis fasse "ce qui est nécessaire" concernant les protocoles.

Lundi, les annonces du laboratoire britannique AstraZeneca sur l'efficacité de son vaccin contre le coronavirus, développé en association avec l'université d'Oxford, avaient réjoui les investisseurs, tout comme le nom de Janet Yellen, ancienne présidente de la Fed, comme choix de Joe Biden au poste de ministre des Finances.

Les acteurs du marché espéraient voir le Dow Jones franchir la barre symbolique des 30.000 points avant la pause de jeudi, où Wall Street sera fermée à l'occasion de la fête américaine de Thanksgiving.

Parmi les valeurs du jour, le spécialiste de la vente de matériel électronique Best Buy (-6,41%) chutait malgré des résultats trimestriels supérieurs aux attentes. Le groupe n'a pas émis de perspective financière en raison des incertitudes liées à la pandémie.

La chaîne de distribution d'articles de sports Dick's Sporting Goods (-1,00%) baissait en dépit de résultats satisfaisants au troisième trimestre. Le groupe a également annoncé le nom de sa nouvelle patronne, Lauren Hobart, qui remplacera Edward Stack en février.

Le géant de l'agroalimentaire McCormick (+1,55%) montait après l'annonce du rachat du fabricant de sauce piquante Cholula pour 800 millions de dollars en espèces.