Son indice vedette, le Dow Jones Industrial Average, a pris 1,51% à 27.584,06 points. Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a avancé de 1,87% à 11.117,53 points et l'indice élargi S&P 500 a gagné 1,61% à 3.351,60 points.

Vendredi, les indices avaient rebondi, avançant de 1,34% pour le DJIA et de 2,26% pour le Nasdaq. Mais sur la semaine, le Dow Jones et le S&P 500, l'indice le plus représentatif du marché américain, avaient perdu des points pour la quatrième semaine d'affilée.

"On a démarré la semaine sur une bonne note. Même si la tech et les banques ont mené la marche, la plupart des secteurs étaient en hausse", a commenté Peter Cardillo de Spartan Capital Securities, soulignant que la semaine serait "intense" en nouvelles politiques comme économiques.

"Vendredi, on attend les chiffres de l'emploi et demain mardi, bien sûr, le premier débat présidentiel" entre Donald Trump et le candidat démocrate Joe Biden, a ajouté cet analyste.

"L'élection présidentielle semble être le prochain catalyseur majeur à court terme avec le premier débat cette semaine", a affirmé Art Hogan de National Holdings Corporation.

Les marchés en sauront aussi plus mardi sur le moral des consommateurs américains pour septembre et également sur leurs dépenses le mois d'avant, dont les chiffres seront publiés jeudi.