Des chapeaux "anti-triche" utilisés par des étudiants lors des examens

Les photos, plutôt surprenantes, ont été partagées sur les réseaux sociaux.

J.F.
Shutterstock
Shutterstock ©Copyright (c) 2021 SeventyFour/Shutterstock. No use without permission.

Des étudiants philippins en plein examen ont récemment fait le tour des réseaux sociaux. Sur les images, qui ont abondamment été partagées, on peut les voir coiffés de drôles de couvre-chefs. Certains portaient sur la tête des emballages à base de cartons d'oeufs, d'autres des casques de chevalier. Un accoutrement qui contraste avec le sérieux des examens.

"On cherchait un moyen drôle de s'assurer qu'ils ne trichent pas", explique leur professeure à la BBC. Mary Joy Mandane-Ortiz, enseignante d'ingénierie mécanique au Bicol University College of Engineering a donc demandé à ses étudiantes et étudiants de venir avec un couvre-chef confectionné par leurs soins. Certains d'entre eux ont réalisé l'objet en quelques minutes seulement, avec ce qu'ils avaient sous la main, explique-t-elle.

L'idée, qui peut surprendre au premier abord, a été mise en oeuvre pour la première fois dans l'école lors des examens d'octobre. Elle avait déjà été utilisée en 2013 en Thaïlande.

La professeure à l'origine de l'initiative s'est montrée ravie de l'expérience qu'elle a jugée "très efficace". Elle a expliqué que les résultats avaient été meilleurs et qu'aucun cas de triche n'avait été rapporté.