L'hiver, la meilleure saison pour s'essayer au surf en Belgique

Découvrez les conseils de Marie, fondatrice de la page "Tour du monde en Belgique".

Contribution externe
Marie Voght
Marie Voght ©Marie Voght

Marie Voght, étudiante en première année de marketing à l'EPHEC (Louvain-la-Neuve), est la fondatrice de la page "Tour du monde en Belgique". Elle est également l'auteure de deux livres relatant ses explorations de la Belgique. Tous les 1ers du mois, elle présentera pour "La Libre Etudiant" une chronique avec ses bons conseils d'escapades à destination des étudiants, mais pas que !

La côte belge, c’est pas uniquement les cuistax et les croquettes aux crevettes ! Certes, nous n'avons pas les pages de surf les plus connues du monde entier mais, de jour en jour, la communauté de surfeurs belges (vu comme les plus braves) s’agrandit. Mieux, l'hiver est la meilleure saison pour essayer le surf à la côte ! Pourquoi cette saison? Car c'est la période où les meilleures vagues se forment.

Pour moi, c’était presque la première fois, et j’avoue que ce que j’appréhendais le plus, c’était l’eau froide mais j’ai été agréablement surprise car avec la combi, on ne sent pas lorsqu’on touche l’eau froide.

Mes conseils pour s'essayer au surf en Belgique

1. Regarder la météo des vagues

Il existe de nombreux sites web qui expliquent si les vagues sont bonnes ou non. Si vous n'êtes pas encore à l'aise avec cette notion, n'hésitez pas à téléphoner à des clubs de surf ou à vous rendre sur le groupe Facebook de surf belge.

2. Choisir son spot

Certains spots sont mieux que d'autres mais la majorité de la côte est surfable. Chercher un spot de surf, c’est créer des liens avec d’autres, dénicher des infos et apprendre au fur et à mesure. Il vaut donc mieux les chercher soi-même que de chercher des endroits recommandés sur internet. Ne pas avoir trop de gens au même endroit, c’est ce qui fait le charme de ces sports et préserve aussi et surtout l’environnement, ainsi que la pratique.

3. Contacter un club de surf

Si c'est la première fois, une initiation pourra être utile. N'hésitez pas à contacter les clubs présents le long de la côte. Ils vous donneront de précieux conseils et vous permettront de louer le matériel nécessaire.

4. Prendre le bon équipement

En hiver, les vagues sont bonnes mais l'eau est froide. Il faut donc veiller à s'équiper correctement. Pour ma part, j’ai complété ma combinaison Néoprène 4/3, avec une cagoule néoprène 2mm, des gants néoprène 3mm et des chaussons en néoprène 4mm
. Si vous passez par un club, vous aurez sans doute déjà l'équipement, sinon n'hésitez pas à passer par la seconde main.

5. S'entraîner et profiter

Une fois que vous avez les bases, il suffit de venir sur l'eau avec sa planche ou d'en louer une. Une alternative bien de chez nous aux plages hawaïennes.