Le violeur d'une étudiante française est condamné à 8 ans de prison

Un Liégeois âgé de 40 ans...

tribunal marteau 01.jpg

La cour d'appel de Liège a condamné mardi un Liégeois âgé de 40 ans à une peine de 8 ans de prison pour avoir commis le viol et d'atteinte à l'intégrité sexuelle sur une étudiante française. Le prévenu est considéré comme un prédateur sexuel. Sa mise à disposition du tribunal de l'application des peines d'une durée de 5 ans a été confirmée.

Les faits s'étaient déroulés le 11 janvier 2020 vers 02h00 à Liège. Une jeune étudiante française avait été suivie dans la rue et abordée de manière grossière et brutale. Le prévenu avait fait mine de lui demander du feu avant de la coincer dans l'entrée d'un immeuble et de lui imposer des faits de viol et d'atteinte à l'intégrité sexuelle.

En première instance, le prévenu avait été condamné à une peine de 6 ans de prison et à une mise à disposition du tribunal de l'application des peines d'une durée de 5 ans. Le parquet avait fait appel de ces dispositions et requis une aggravation de la sanction.

Le prévenu était en état de récidive légale et avait déjà été condamné antérieurement pour un fait de viol. La cour a porté sa sanction à 8 ans de prison et a confirmé sa mise à disposition du tribunal de l'application des peines pour une durée de 5 ans.