Baptême dangereux: les étudiants acceptent les sanctions de la KU Leuven

Certains d'entre eux seront exclus de l'université.

L'ancien professeur de la KU Leuven, récemment condamné à 54 mois de prison a fait appel de sa condamnation.

Les treize fêtards du cercle régional des étudiants flamands ZOV (Zuid-Oost-Vlaamse) ne feront pas appel des sanctions que leur a imposées la KU Leuven, a annoncé vendredi Jan Temmerman, leur avocat. Certains d'entre eux seront exclus de l'université.

En novembre 2021, un baptême estudiantin avait dégénéré. L'un des participants avait dû être transporté à l'hôpital avec un taux d'alcool de 0,514 gramme par litre de sang, a révélé jeudi la KU Leuven.

Les étudiants impliqués avaient déjà fait savoir jeudi qu'ils accepteraient les sanctions qui leur seraient imposées et avaient exprimé leurs regrets. "Nous sommes conscients que nous n'aurions pas dû en arriver là", ont-ils admis. "C'est un échec envers nos membres, nos parents et l'université, et nous le regrettons".