Un professeur d'université gifle une étudiante en plein cours: la vidéo virale finit entre les mains de la police

Le professeur doit comparaître devant le tribunal. Il est suspendu par son université.

J.F.
Une vidéo virale a permis l'ouverture d'une enquête de police à l'encontre du professeur.
Une vidéo virale a permis l'ouverture d'une enquête de police à l'encontre du professeur. ©dr

Il y a cinq jours, un professeur de l'Université de Makerere, la plus grande d'Ouganda, a été filmé en train de donner deux gifles à une étudiante. Comme on peut le voir (ou plutôt l'entendre) sur la vidéo, le Dr Benard Wandera s'est énervé puis deux bruits secs ont résonné dans la classe, ce qui a stupéfait les étudiants présents. Selon les jeunes, ces bruits correspondent à des gifles qu'auraient reçues une jeune femme de leur classe.

Suite à la publication de la vidéo sur les réseaux sociaux, la Direction des enquêtes criminelles de la police ougandaise a ouvert une enquête pour "agression physique" et "harcèlement", note la BBC.

"Nous prenons au sérieux tous les signalements de harcèlement et nous veillerons à ce que l'affaire, qui a suscité un débat public après que la séquence vidéo est devenue virale, fasse l'objet d'une enquête approfondie et que justice soit rendue à la victime. Une copie des images a été récupérée pour une analyse plus approfondie, la victime a également été identifiée et des dispositions sont en place pour enregistrer sa déclaration et celle d'autres témoins."

En attendant, l'Université de Makerere a condamné le comportement de l'enseignant. Elle a expliqué avoir suspendu le professeur et ouvert sa propre enquête pour faire la lumière sur ces événements.