”Ça n’aurait pas été possible sans un rôle interne” : comment un étudiant indien a réussi à arnaquer Amazon pour plus de vingt mille euros

Il a été pour le moins créatif.

Colis Amazon Prime
”Ça n’aurait pas été possible sans un rôle interne” : comment un étudiant indien a réussi à arnaquer Amazon pour plus de vingt mille euros ©Adobe Stock

Chirag Gupta, un étudiant originaire de la ville d’Indore, dans le centre de l’Inde, a réussi à voler pour plus de vingt mille euros d’achats sur Amazon. Son mode opératoire : choisir l’option “retourner le produit” sans pour autant renvoyer les colis après avoir reçu le remboursement.

L’étudiant a été rattrapé par ses actions quand Amazon a mené une enquête et a découvert les agissements du jeune homme. “Chirag Gupta a réservé quatre iPhone entre le 15 et le 17 mai et a effectué des paiements en ligne, explique le directeur de la zone Amazon concernée au journal The Times of India. Cependant, nos systèmes ont montré qu’il avait été remboursé pour les quatre téléphones d’une valeur de plus de 3,7 lakhs de roupies (370.000 euros). Lors de l’inspection, nous avons constaté que les quatre iPhone n’avaient pas été retournés à notre entrepôt. Nous avons rencontré Chirag qui a avoué nous avoir trompés en obtenant les remboursements sans retourner les téléphones. Nous avons découvert que Chirag et certains malfaiteurs s’assuraient que notre site web indiquait que les produits avaient été retournés.

En effet, 12 amis de Chirag, également étudiants en ingénierie, ont reçu une convocation à comparaître devant la justice.

Attention à l'arnaque: un faux mail vous promet 30% de réduction sur vos achats chez Delhaize

Selon le chef de la police indienne, les étudiants n’ont pas pu réussir leur coup seuls : “Nous avons demandé aux représentants d’Amazon de partager les détails des employés qui s’occupent du site web et des problèmes connexes. Nous pensons que la fraude n’aurait pas été possible sans un rôle interne.

La police a saisi un total de seize iPhone, deux ordinateurs portables MacBook, un téléphone portable, un ordinateur de bureau avec disque dur et un refroidisseur d’air, tous réservés via Amazon et marqués pour être retournés.

D’après la police, Chirag et ses amis agissaient sur les instructions de plusieurs fraudeurs qui les auraient guidés. “Les étudiants savaient très bien qu’ils trompaient Amazon. De plus, les principaux suspects leur versaient une commission de 15 à 20 % sur le coût des téléphones”, a-t-elle déclaré. Cette piste doit encore être creusée.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...